Dossiers

Publié le 2 mai 2013 | par Nadia Bellifa

0

Qui surfe sur le réseau social chinois Weibo ?

Historique de Weibo

Weibo doit sa création à la puissante firme chinoise SINA, un grand média généraliste du même type que Yahoo qui couvre les actualités, le sport et le divertissement.

Les prémisses de Weibo sont apparues avec un projet lancé en 2008 ”Pengyou “ (traduction : amis). Pour constituer l’équipe, 80% d’ingénieurs et webdesigners sont recrutés pour ce projet. Suite à une réunion stratégique en mai 2009 avec les dirigeants de SINA, 曹国伟 “Cao Guowei”, CEO de Sina, décide d’abandonner Pengyou.

En juillet 2009, Sina recueille les résultats d’une étude de marché et s’aperçoit que la Chine n’a pas ou plus de réseau social qui fonctionne comme Twitter (en effet la même année, après les émeutes de Ürümqi, plusieurs réseaux sociaux sont censurés et fermés par le gouvernement chinois). Dès lors, 彭少彬 “Peng Shaobing”, lui aussi venu du groupe Sina, est chargé de gérer la création et le développement du projet Weibo. 3 mois après, il est nommé vice-président et la plate-forme API sera utilisable par le grand public en 2010.

Depuis lors, Weibo est en perpétuelle amélioration. Divers modules sont intégrés au fur et à mesure des retours utilisateurs (plate-forme de jeux en ligne, albums photos, dictionnaire, films, bd, concours, forums, géolocalisation, disque dur personnel en ligne de 2go, organisation de jeux avec des gains de bonus, statistiques et sondages, applications d’actions humanitaires, etc.).

 

Profil des usagers de Weibo

Les Chinois raffolent des réseaux sociaux et sont de grands addicts des terminaux mobiles. Ce sont des usagers hyper-connectés dans la rue, dans le métro et sur leur PC de bureau.

D’après les statistiques disponibles gratuitement sur le réseau Weibo, ils seraient 68% à se connecter dans les transports, 88% à la maison, et 66% avouent se connecter pendant leur travail. Le nombre d’heure passé sur le réseau serait de l’ordre de 5,8 heures via un ordinateur et 3,9 heures sur mobile.

Selon Sina, le nombre d’utilisateurs actuels de Weibo serait de l’ordre de 500 millions sur 564 millions d’internautes chinois (source CNNIC), chiffre à prendre à la pincette puisque, selon un article de Epoch Times, Sina serait soupçonné de disposer de 100 millions de comptes fantômes.

Typologie des usagers de Weibo

Les utilisateurs sont à part égale de sexe masculin et féminin. La majorité est née après les années 80 (55%), viennent ensuite les usagers qui sont nés après les années 90 (37%). L’audience est plutôt qualifiée puisque 80% des utilisateurs ont fait des études supérieures. Idem aux usagers de Facebook, Weibo est utilisé à des fins d’extimité : 45% aiment y dévoiler leur vie, tandis que 76% l’utilisent pour savoir ce que font leurs proches, 65% pour communiquer avec leurs amis, 58% pour les loisirs, et 43% pour augmenter leur réseau. Un chiffre intéressant qui démontre la soif de liberté des nouvelles générations est à noter : 59% utilise Weibo pour révéler leurs opinions.

La répartition géographique des usagers est cohérente avec le contexte démographique et économique. Les régions de Guang Dong, Beijing, et Jiang Su sont les plus actives, les autres régions en bleu sur la carte ci-dessous, sont les moins peuplées et les moins développées économiquement.

DS_-_Weibo_-_répartition_géographique

 

Opportunité commerciale sur Weibo

Les utilisateurs dépensent beaucoup via la plateforme puisque 43,9% dépensent entre 1000 et 2999 yuan rmb par mois (1000 yuan rmb = environ 80€). Selon Weibo, 36% d’entre eux seraient des clients potentiels.

Toujours selon les statistiques recueillies sur Weibo, la valeur commerciale créée sur le réseau correspondrait à 1700 millions yuan rmb par journée. Ce chiffre est défini selon une équation intégrant le temps passé sur la plate-forme transformé en temps potentiel pour consommer.

DS_-_Weibo_-_équation_valeur_commerciale

En ce qui concerne la relation entre les marques et les utilisateurs, les opportunités commerciales semblent importantes. En effet, 47% des usagers de Weibo discutent avec leur réseau des produits mis en avant sur le réseau. 46,5% viennent pour se renseigner sur une marque ou un produit, 29,7% recherchent le compte officiel de l’entreprise pour vérifier si le produit n’est pas en promotion, 27,6 suivent les recommandations pour acheter un produit et 26,7% partagent leur avis après un achat sur Weibo.

Conclusion

Leader des réseaux sociaux en Chine, Weibo est un hybride croisé entre Facebook et Twitter. Il est à la fois un réseau populaire comme Facebook, où l’on aime y retrouver ses amis, mais aussi une plate-forme fréquentée par des utilisateurs qualifiés comme Twitter avec les mêmes rouages de fonctionnement : un nombre de caractères restreints à 140, l’insertion de l’arobase pour les adresses et du hashtag pour les mots clefs. Avec ses 500 millions d’usagers officiels, Weibo représente une mine d’or pour les entreprises qui sauront s’y implanter.

 


Lire la Page 2 – La stratégie marketing de Sina Weibo
Lire la Page 3 – Les concurrents de Sina Weibo
Lire la Page 4 – Le business model de Sina Weibo
Lire la Page 5 – L’impact de Weibo : vers plus de démocratie en Chine ?


Sources

Tags:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑