La présence sur Internet : Définition, Enjeux et Stratégies ?

Publié le 23 janvier 2007 | par Jean-François Ruiz

6

Internet est devenu, aujourd´hui, un canal de communication phénoménal pour qui sait bien l’utiliser. Je pense même que, grâce à lui, on arriverait même à atteindre le don d´ubiquité défini par : la capacité d´être présent à plusieurs endroit simultanément.

En effet, n´avez-vous jamais expérimenté de « chatter » avec plusieurs personnes en même temps? peut-être était-ce avec des personnes dans des pays différents voire même dans des langues différentes? Internet, c´est la possibilité de connecter les esprits entre eux, indépendamment de leur limites physiques. Cela nous paraît tellement normal aujourd´hui que l´on en oublie qu´il y a une vingtaine d´années, cela ressemblait au plus farfelu des scénarii de sciences fictions.

Dans cet article, je vais m´intéresser à la notion de présence des personnes en ligne, optimiser sa présence en ligne va être selon moi un des enjeux du travailleur de l´information. Afin d’optimiser ses capacités de travail collaboratif, le travailleur du XXIème siècle se doit de bien maîtriser l´outil de communication internet.

Le " signal social "
Dès lors que nous sommes connectés en permanence sur Internet, il devient important de spécifier à ses différentes sphères sociales (collaborateurs, amis, famille) sa disponibilité à une interruption. Généralement les internautes utilisent leur système de messagerie instantanée pour signifier leur signal social à leur communauté.
Les trois status de bases généralement présent sont " disponible ", " absent " et " occupé ", on les retrouve dans Gmail par exemple. Avec un peu plus de granularité on trouve les status de MSN : " absent, occupé, de retour dans une minute, partie manger… " ou encore ceux de Skype " absent, occupé ". Pour moi, les status de MSN sont trop nombreux et parfois redondant, de plus leurs désignations en font un outil prédestiné aux utilisations personnelles (non professionnelle). Skype est plus pro dans son approche selon moi. Pour moi, aujourd´hui, ce qui définit mon vrai signal social c´est Gmail. Il s´agit de mon canal premier de communication sur Internet avec le mail, il me semble donc normal que ma sphère sociale la plus proche (celle avec qui je communique de manière régulière) y trouve mon status de présence. L’idéal serait de pouvoir gérer ma présence indépendamment de l’outil, du protocole…pour être visible de tous mes contacts.

Comment gérer son " signal social " ?
Le signal social permet de définir si vous êtes présent sur votre PC et si vous êtes disponible et si oui par quels moyens de communications.
Aujourd´hui si mon voyant est vert sur Gmail, cela signifie que je suis là et disponible pour répondre à des sollicitations dans de brefs délais. Si je suis en orange, cela signifie que je me suis absenté depuis plusieurs minutes de mon poste et que je vais répondre à une sollicitation dans un temps non défini. Si je suis en rouge, cela signifie que je suis suis pas disponible pour toutes les interruptions. Dans ce dernier statut, ne devrait être envoyé à la personne que les messages de la plus haute importance, ceux qui ne peuvent pas attendre.
Si vous respectez ces usages, naturellement les personnes qui vous entourent sur le net savent quand ils peuvent ou pas se mettre en relation avec vous selon leur besoins de communication. Cependant aujourd´hui beaucoup de monde n´utilise pas cette information correctement, soit les personnes restent en permanence en mode " rouge " et donc les personnes les interrompt quand même pour des communications non critiques. Soit c´est le phénomène inverse les personnes sont en mode vert alors qu´elle ne sont pas disponible. Il est donc possible de spécifier de manière plus précise son signal social à l´aide d´un texte personnalisé pour signifier ce que l´on fait (exemple « je suis en réunion »).
Malheureusement, la présence actuelle ne tient pas compte de vos différentes sphères sociales qu’elle soit professionnelle, familiale ou autres. En week end, il me semble normal de pouvoir indiquer que je suis disponible pour ma famille proche et pas pour mes contacts professionnels.

Les niveaux de " présence "
Dès lors qu’une personnes est « présente », il existe pour moi 3 niveaux, le premier est la disponibilité sous forme d´échange de messagerie texte (le chat basique), le second est la communication vocale (conférence audio ou téléphone), le dernier est la communication vidéo (vidéo conférence ou visiophone).
Aujourd´hui l´outil qui me permet au mieux de gérer mes différents types de communication est Skype. Il me permet de savoir si la personne est opérationnelle pour une conversation texte et audio ou encore vidéo (icône de caméra a côté du pseudo). L’idéal sera de pouvoir faire la distinction entre « Par quel moyen je peux joindre la personne ? » et « Par quel moyen la personne souhaite-t-elle être jointe ? »

De l´usage de la messagerie instantané pour l´entreprise
Petit à petit la messagerie instantanée est un usage qui a pénétré l´entreprise non sans bouleversement des schémas de communication classique. En effet, très souvent, les collaborateurs ont besoin d´une information très succinte d´un autre collaborateur pour avancer dans ses tâches, or si celui qui détient l´information est en réunion avant il était soit nécessaire d´interrompre la réunion soit d´attendre qu’elle se termine. Aujourd´hui avec un système de messagerie instantané un collaborateur reste accessible même en réunion pour répondre à des sollicitations extérieures urgentes et contribue donc à la réalisation collective de l´entreprise. C´est le cas pour la nécessité de disposer d´une information mais il en est de même pour le conseil ou la prise d´une décision par un manager.
Cependant de nombreuses entreprises sont encore contres ce genre de pratique car très souvent les systèmes utilisés sont ceux du grand public tel que MSN, Yahoo ou encore Skype et que les collaborateurs mélangent tous types de contacts dans ces outils autant privé que professionnels.
Il existe des systèmes de messagerie interne à l´entreprise pour ne pas mélanger la sphère privée et la sphè
re professionnelle. On retrouve ici par exemple Microsoft Live Communicator (utilisé chez Essilor par exemple) ou encore des solutions propriétaires (chez IBM par exemple).
Pour les petites entreprises qui n´ont pas les budgets pour se mettre à ce genre de solution, je préconise l´utilisation de Skype encore une fois. Messenger est trop utilisé par les sphères sociales proches (amis, famille) en France en tout cas. Sans parler de la multitude de " smiley " et d´animations en tout genre qui le rendent encore plus distractif.

Et demain ? La gestion de présence globale ?
Dans le futur, on devrait voir apparaître des solutions permettant de signifier automatiquement son signal social et les capacités de communications associés. Par exemple, je ne suis pas à proximité de mon ordinateur, alors mon logiciel de messagerie le détecte et modifie automatiquement mon statut pour en informer ma communauté et renvoi les communications directement sur mon objet communicant mobile (smartphone, PDA…). Dès lors que je reviens à mon ordinateur, celui-ci me détecte et met mon signal social à jour en conséquence de mon point d´accès.
Hélas aujourd’hui, cela pose de nombreux problèmes techniques à la mise en place notamment avec la multitude des systèmes de présence, des messageries instantanées et des objets communicants en tout genre et des différents contacts géré par chacun d’eux. Ten-mobile.com, qui est opérateur virtuelle de téléphonie et d’internet mobile, tente de démocratisation l’utilisation de la messagerie instantanée MSN et de la consultation d’emails sur mobile.
Autre point qui me semble important voire même crucial pour l’avenir, c’est la gestion temporelle de la présence. Actuellement la présence est très basique, elle est focalisée sur le moment présent. Or si nous souhaitons poser une question à une personne dont le statut est occupé, quand sera-t-il possible de la lui poser ? Devons nous stopper notre activité à de multiples reprises afin de vérifier son statut? Nous avons aussi un emploi du temps. Il convient donc de pouvoir être informer sur la présence future. Google semble s’y intéresser car Gmail Gtalk Gcalendar sont complètement intégré. Ainsi bientôt je l’espère, lorsque nous désirerons poser une question à une personne dont le statut est occupée nous pourrions être notifier qu’il recevra cette question lorsque sa réunion sera terminée (vers 12h34 par exemple).
A noter aussi que l´on commence à avoir des solutions partielles depuis quelques temps comme le blackberry qui permet de consulter ses mails en mode mobile ou encore le transfert d´appel de Skype dès lors qu´on est en mode orange. Microsoft a poussé et pousse énormément le couplage entre les terminaux mobiles et Microsoft Exchange. Il y a 4 ans SFR proposait de lire par synthèse vocale les emails. Skype est sur les smartphones et devraient bientot être disponible sous les téléphones Symbian (Nokia principalement).

Dès lors que nous nous rapprocherons de la convergence entre l´internet et la téléphonie et que nous serons tous équipés d´appareils de communication mobile, nous verrons émerger de nouveaux usages mobiles des plus intéressants comme la géolocalisation de sa communauté en temps réel…

Et vous la présence ça vous inspire ?

Take Our Poll from PollDaddy.com

Tags: ,



6 Responses to La présence sur Internet : Définition, Enjeux et Stratégies ?

  1. Bonjour JF

    Bravo et merci pour cet exercice pédagogique : c’est très clair et ça pose un certain nombre de règles de « net – savoir vivre » que je trouve intéressantes !

  2. Hadrien says:

    On peux aussi utiliser un client MultiProtocole comme AdiumX ou Gaim. On peut ainsi spécifier le même signal social pour toute ses messageries.

    Ensuite, pour l’automatisation du changement de statut, sache que ça existe déjà sur mac depuis plus de deux ans grâce à un téléphone bluetooth et un logiciel (SallingClicker) qui se charge d’effectuer les actions de son choix dès qu’il détecte la présence ou l’absence de ton téléphone.

  3. nia says:

    Bonsoir cher ami Jean_françois…..si je puis me permettre de l’etre????c’est fou ce que cette technologie grimpe à grande vitesse….je te remercie pour ton article qui est clair et precis……Bonne continuation…..et à bientot…

  4. Olivier Zara says:

    Effectivement, le signal social est très imprécis. Exemple : je consulte des données sur mon ordi dans le cadre d’un appel téléphonique. Mon signal social est donc disponible (vert) alors qu’en fait je suis totalement indisponible !
    De ce fait, je m’impose la règle suivante : avant de contacter une personne sur skype ou sur Gtalk, je lui envoie un message instantané du type : « ready or busy ? » Si la personne est dispo, elle m’appelle. Si elle est occupée, ça lui laisse le temps de me répondre tout de suite ou plus tard par écrit ou pas du tout !
    Beaucoup reste à inventer non seulement au niveau des outils mais surtout au niveau des règles d’interactions sociales.

  5. stephane th says:

    Bonjour,
    Sujet de taille et difficile à figer ! Je vous félicite d’abord de votre article intéressant et clair. J’aborde également, mais de manière plus personnelle, le thème de la présence sur le net : Enjeu, Stratégie… Je trouve que le net nous offre un formidable alibi pour nous reposer toutes les questions sur l’identité, le profil pro ou perso, notre rapport à l’autre, notre écoute du monde, des thèmes plus précis choisis et suivis, sur la confidentialité ou non de nos informations… Il est paradoxale de voir se durcir les réglements sur la circulation des informations, et par le même temps, voir l’explosion du profil en ligne, que chacun « s’amuse » à créer et alimenter…

    Bref…Heureusement le sujet risque de ne pas se cloturer de si tôt et nous permettre ainsi de lire encore pleins de bons articles sur nos blogs :::

    Merci stéphane

  6. JB says:

    Merci, pour cette article passionnant et ouvrant a la reflexion..
    Etudiant Isepiens a l etranger je m excuse de ne pas pouvoir etre la a votre conf..Ce sujet est tres etendu mais je pense qu il est difficile de le reduire a 1 niveau sociale, car je pense ne pas etre le seul (surtout vous createur) a avoir des personnes dans mon entourage a double casquette (Amis et collaborateur, ou collegue, ou encore clients), et malgrer leurs statuts sociales la disponibilitee depend aussi du contenu (« on va boire un biere? » ou « Depeche toi la reunion a commencer »)…N est donc pas apte a recevoir le contenu d’un message selon son etat d esprit

    je trouve l outil complementaire a msn non ms(messenger plus ) tres interressant, permettant la creation de statut personnalliser, il m’ a permit de creer des statuts « concentrer », « detente », qui permette a mes contacts de connaitre mon etats d esprit a l ouverture des messages.

    De plus le mail etant considerer comme un trace d activitee et de communication (comme la validation de taches par un membre de l equipe), cette outils me permet aussi de stocker par mois et contact toutes mes conversations automatiquement..ce qui m’a sorti d un conflit plus d une fois..

    En esperant que avoir la chance d approfondir un jour plus la question..
    /*dsl: je suis en qwerty */

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑