INTERNET anticipation – Certains l’imaginaient dès 1969 comme nous le connaissons actuellement

Publié le 20 avril 2010 | par Sébastien Rousset

12

Internet : sujet d’anticipation évoquant un nouveau type de circulation des images et des sons pour le travail ou les loisirs.

  1. Enfant jouant aux échecs
  2. Femme visionnant des vêtements sur catalogue « numérique »
  3. Homme imprimant des documents pour les lire

ITW Jean D’ARCY (Directeur de l’information audiovisuelle de l’ONU) : « Il va falloir trouver un nouveau mot pour définir cette nouvelle approche de l’image et du son, car la télévision implique la passivité face aux informations, ce qui ne sera plus le cas dans le futur » => Internet


Simplement énorme ! Je suis toujours autant époustouflé de t´entendre des propos d´anticipation. Jean d´Arcy parle d´Internet en 1969 alors même que les grands de notre monde Internet actuel n´étaient pas encore nés comme Microsoft. Steve Jobs et Bill Gates n´avaient alors que 14 ans et Larry Page et Serguey Brin n´étaient pas encore nés.

Sauriez vous dire ce que sera le futur de l´Internet ?

Tags:



12 Responses to INTERNET anticipation – Certains l’imaginaient dès 1969 comme nous le connaissons actuellement

  1. David says:

    J’avais déjà vu ce document mais je n’avais pas fait le rapprochement avec l’âge de Bill Gates et Steve Jobs à l’époque. Qui sait? Peut-être ont-ils eu dans ces images (à l’époque) une révélation de leur vocation?

    Par contre, je ne saurais répondre à ta question sur l’avenir du web 😉

    As-tu trouvé un document qque part qui serait tout aussi visionnaire et potentiellement exploitable?

  2. Sebastien says:

    Tout est dans l’interprétation qu’on veut bien donner aux mots. par-exemple, dans ton cas, ton analyse n’a de sens que si on part du postulat que, effectivement internet n’implique pas « la passivité face aux informations ». ce qui à mon sens est faux. les infos qu’on reçoit de la télé, comme celles qu’on reçoit d’internet, on les reçoit de la même manière, sans différence.

  3. Mose says:

    De la même époque, je conseille de lire « L’ère du satisfacteur » de Frederic Pohl.
    Il a anticipé les téléphones 3G (sauf qu’ils ont l’apparence de sceptres)

  4. sebastienr says:

    @sebastien : par « information », il ne faut pas comprendre les news / presse / journaux … mais « données ». Il existe réellement des interactions avec Internet que ne peut proposer la TV. L’ère du P2P est suffisamment significatif.

    @David : Aujourd’hui on va publier un article qui reprend un documentaire d’ARTE. Je t’invite à le consulter qd il sera en ligne.

  5. Ya-graphic says:

    En 1969, sur 10 millions de personnes, je pense que beaucoup devaient penser ce qu’il dit. Hier c’était la révolution industrielle, aujourd’hui la révolution numérique. Pour demain on ne peut faire que des suppositions : par exemple le tout-géolocalisé… on a bien commencé bien non ? 🙂

  6. Sebastien says:

    mais en fait la phrase que tu cites n’est pas dans la video…

  7. Sebastien says:

    C’est quand même marrant que tu sois époustouflé par les propos d’un type qui en 1969 semble « humer » la tendance de ce qui adviendra 20 ans plus tard… je veux dire : ce n’est QUE 20 ans. Peut-on vraiment parler d’anticipation dans ce cas ? C’est pas comme si il l’avait dit en 1850. La télé existait, et il est évident que ça faisait quand même une bonne base pour extrapoler. Ce qui aurait été hallucinant, c’est de tenir les mêmes propos avant l’invention de la télé.

  8. Mose says:

    @Sebastien : puisque c’est si facile, peux-tu nous dire ce qu’il adviendra dans 20 ans ?

  9. Sebastien says:

    Mose, je ne dis pas que c’est facile, je dis juste que ça n’est pas exceptionnel. Dans les années 60, quand on voyait des téléphones portables dans James Bond, c’était de l’anticipation, mais tout le monde était certain et conscient que ces téléphones finiraient par arriver sur le marché d’ici peu. Et c’était 30 ans avant que ça ne devienne une réalité. Mais le fait est que les téléphones de voiture était déjà apparu avec le 1er réseau commercial en 1956. Et qu’avant ça le téléphone lui-même existait depuis 60 ans ! ça n’avait rien à voir avec de l’anticipation, c’était juste une evolution logique que tout le monde pressentait.

    La première émission de télé publique date de 1931, soit 38 ans avant les déclarations de Jean D’arcy.

    De plus, preuve que cela n’avait rien à voir avec de l’anticipation : en 1969, commença le projet arpananet dont l’approche permit en 74 l’invention du protocole TCP IP qui est la base de l’internet. Autant dire que c’était là, à portée de main, en 69, et non à des années lumières.

    C’est comme si quelqu’un avait prédit l’arrivée de l’internet sur les téléphones mobile alors que le mobile et internet existaient déjà. ça n’a rien à voir avec l’anticipation. Ce n’est que de la prospection logique et sociale.

  10. Mose says:

    @Sebastien : je comprend bien tes propos, tes arguments sont construits et pertinents.
    (Sauf que la prospection logique et sociale dont tu parles, ça s’appelle bien de l’anticipation quand il se trouve qu’on a raison)

    Néanmoins j’admire quand même ce gars d’avoir été aussi visionnaire et humble (il laisse aux autres l’invention du nom de cette révolution).

    De plus il a annoncé ça à la télévision.
    Etant donné le peu de canaux de diffusions qui existaient à l’époque, il a été très largement diffusé et vu par beaucoup de monde, et pourtant il n’a pas l’air d’hésiter quand il parle de révolution et quand il annonce des trucs ‘fous’ pour le commun des mortels (je ne parle pas de gens qui travaillent en labo qui partageaient sans doute les mêmes idées)

    Je me permet de réitérer ma question : que va-t-il se passer dans 20 ans ?
    Connais-tu des gens qui ont le cran d’annoncer les révolutions à venir et qui sont crédibles aujourd’hui ? Peux-tu me mettre sur la piste ? Je ne cherche pas la polémique, je suis réellement très intéressé pour trouver un document équivalent pour ‘anticiper’ ce qui se passera dans 20 ans.

  11. Sebastien says:

    Oui je crois que les propos d’anticipation de ce genre existe toujours et de tout temps. Mais sans doute sont-ils davantage « repérables » a posteriori. A l’heure actuelle, dans la profusion des propos concernant l’écologie, il y en surement qui nous paraitront complètement d’anticipation dans 20 ans, parce qu’on les interprètera avec les connaissances de 2030.

    Je ne cherche pas non plus la polémique et j’ai bien compris tes propos, et pour tout dire, je suis assez d’accord avec toi. Mais le terme « anticipation » a quelque chose de trop ésotérique, un côté « j’ai un super pouvoir, je devine l’avenir » qui à mon avis va à l’encontre même de l’idée d’anticipation, à savoir « anticiper », c’est à dire « voir venir les choses avant qu’elles ne soient là », et pour les voir venir, bah fatalement c’est qu’elles viennent, qu’elles arrivent. On ne peut pas anticiper quelque chose qui n’a aucune raison d’arriver, ou alors c’est qu’on a de la chance et c’est une coïncidence.

    Ce monsieur avait donc surtout une bonne connaissance des techniques de l’epoque et sans doute une bonne comprehesion du systeme dans son ensemble (economique, politique etc…)

  12. glandouille says:

    mais connaissons nous vraiment internet ?
    N’y a t’il pas derrière des but et des objectifs plus cachés et profonds que de ‘tchater’, de se retrouver dans sa communauté, de faire ses courses en ligne et de consommer de la musique et des dvd à l’oeil ??
    N’est ce pas un outils rêvé pour qui voudrai(en)t manipulé(s) le peuple ?

    De Vinci avait le principe de l’hélicoptère mais pas des « frappes chirurgicales », les grecs connaissait l’atome mais pas les RFID…

    Bref c’était juste pour dire que tout cela est un peu louche quand même… et oui je suis un gros parano !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑