Dossiers DS_-_e-leaning_-_crossknowledge copie

Publié le 25 juillet 2013 | par Nadia Bellifa

0

e-learning en France – les entreprises rattrapent le retard !

Dans des métiers du web et du management en évolution permanente, les professionnels sont amenés à se former constamment pour rester compétitifs. Mais pour beaucoup d’entre nous le temps manque. Bien heureusement, c’est aussi la technologie qui nous permet de résoudre une partie de ce problème, notamment avec la généralisation de l’e-learning.

La formation en ligne représente une nouvelle source de savoirs qui a l’avantage d’être plus facilement accessible et souvent moins onéreuse. Elle résout la problématique de l’élargissement de l’audience qui peut être bénéfique dans le cadre d’une grande entreprise. De plus, les centres de formation en ligne offrent un large éventail métiers qui permet aux professionnels de rester à la pointe de l’innovation en acquérant les meilleures pratiques de leur secteur d’activité.

Une étude réalisée en ligne en Europe par CrossKnowledge, Fēfaur et Ipsos en 2011, auprès de 511 directeurs et responsables formation ayant déjà intégrés l’e-learning, révèle que ce mode d’apprentissage se généralise. Ce sont en majorité les grandes entreprises les plus anciennes qui se sont engagées dans ce mode de formation. Carton rouge cependant pour la France, qui serait à la traîne avec seulement 17% des entreprises sondées qui auraient formé plus de 50 % de leurs salariés, contre 26% pour l’Italie, 38% pour le Benelux et l’Espagne, et 39% pour le Royaume-Uni.

Les anglais, en tête dans cette étude, généralisent massivement le recours à l’e-learning alors qu’ils l’ont adopté plus récemment que les autres pays. D’après les prévisions 2012 de cette même étude, le Royaume-Uni resterait en première place avec 51% des salariés formés à distance. Quant aux entreprises françaises, elles prévoyaient de rattraper le retard en passant de 17% à 50%.

En auto-formation ou dans le cadre d’une formation d’entreprise, ce mode d’apprentissage permet de gagner en compétence de manière continue sans pour autant être chronophage. Les participants accèdent quand ils le souhaitent à leurs modules de travail et éliminent la perte de temps dans les transports pour se rendre dans un centre de formation. D’autres formats d’apprentissage imposent cependant une date fixe, mais elles restent très appréciées par les professionnels car elles gardent l’avantage de pouvoir y participer là où l’apprenant se trouve.

Certains récalcitrants affirment que l’interaction manque à ce mode de transmission pour s’imprégner comme il faudrait des connaissances partagées. Pourtant, les centres de formation, notamment spécialisés dans les technologies de l’information et le management, multiplient leurs espaces e-learning, et de plus en plus de professionnels s’engagent dans l’e-formation. Certaines plates-formes, telles que Technologia, proposent des formations en ligne et des formations PMI (Project Management Institute) avec l’avantage d’offrir un abonnement qui permet un accès global à l’ensemble du catalogue.

Dans le secteur public, c’est le même engouement pour la formation à distance. En France, le Ministère de l’Education Nationale s’est lui aussi engagé dans ce mode d’apprentissage en lançant l’Académie en ligne, une plate-forme qui rassemble en accès gratuit tous les cours du CP à la terminale. Les MOOCs (Massive open online course) sont d’ailleurs aussi devenus le sujet croustillant de l’éducation et les universités multiplient les points d’accès.

L’amélioration des technologies de communication a permis le développement de ce marché florissant et la mise en place de processus d’apprentissage innovants : captation vidéo, modules spécialisés, serious game, quizz, etc. Cette facilité d’accès à la formation constante va certainement généraliser l’enrichissement du niveau des effectifs en entreprise, la concurrence risque d’être rude dans les années à venir !


Source des chiffres


Tags: ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Why ask?

Retour en Haut ↑