Les réseaux sociaux en pleine (r)évolution

Publié le 3 janvier 2008 | par Jean-François Ruiz

3

Les réseaux sociaux existent maintenant depuis plusieurs années et les plus gros d´entre eux représentent aujourd´hui plusieurs millions de membres. Il en existe de plusieurs sortes et je ne vais parler ici que des réseaux sociaux dit " professionnels ". Les plus grandes références sont aujourd´hui LinkedIn, Viadeo et Xing. Linkedin, acteur historique du réseau social professionnel sur Internet a initié le " networking " sur Internet qui se définit par l´action de développer un réseau de relations sur la toile. En effet, ce dernier a réussi à se développer viralement en répondant à la promesse suivante : " Inscris toi, remplis ton CV et invite tous tes contacts sur le service. Tu pourras ensuite bénéficier du réseau de contact étendu de ton réseau direct ". Ce système a plutôt bien fonctionné en s’immiscant dans le " top management " des entreprises et en aspirant littéralement les millions de contacts des carnets d´adresses de professionnels tout autour du globe. Viadeo lui a emboîté le pas assez rapidement sur le même concept de mise en relations professionnelles sur le marché français. Ces réseaux sociaux sont en réalité d´énormes bases de données de CVs interconnectés entre eux. Le modèle d´affaire principal de ces réseaux est la vente de la mise en relation directe pour les personnes n´ayant pas le réseau suffisant pour faire passer une requête à une personne inscrite sur le service. De ce fait, la " course au réseau " a lieu et les personnes ajoutent le maximum de contacts possible mettant à mal l´efficacité du système de recommandations via un réseau de confiance.

Ces réseaux sont très efficaces dans une recherche de profils ciblés mais ils ont leurs limites. Plus récemment de nouveaux réseaux apparaissent avec des modèles de communications plus ouverts (mise en relation directe et gratuite entre les membres) mettant également à mal les modèles des réseaux cités précédemment. C´est le cas de Facebook qui est en train de pénétrer le marché Français à très grande vitesse en proposant des profils plus personnels et une plateforme très (trop ?) ouverte pour la création d´applications et l´échanges d´informations / interactions entre les membres. En quelques semaines seulement, il va atteindre la taille de Viadeo en France et ne vas sùrement pas s´arrêter là pour devenir LE réseau social grand public.

Face à cela Google riposte en proposant aux acteurs majeurs des réseaux sociaux en ligne un format standard pour l´implémentation d´une API (interface de programmation). Ce projet nommé OpenSocial devrait résoudre à terme le problème de l´échange de données de son profil sur une plateforme vers une autre. D´un côté le géant Facebook, de l´autre l´ensemble des autres réseaux sociaux tiré vers le haut par Google… La lutte s´annonce rude !
puzzle_facebook_opensocial 
Finalement le réseau social est-il une fin en soi ? Ne s´agit-il pas plutôt d´une possibilité que l´on propose sur un service à ces utilisateurs pour qu´ils puissent échanger entre eux ? Sur Ziki.com c´est notre conviction, ce n´est pas le réseau qui est au centre mais plutôt l´individu qui agit au sein de plusieurs réseaux. C´est pourquoi notre démarche est plutôt la construction d´un profil le plus complet possible agrégeant CV, Blogs, Photos, Vidéos, services web, autres profils, flux RSS en tout genre. Ce profil public vous sert alors de présence dynamique et centralisé sur le web et d´identifiant pour vous enregistrer (avec OpenID) sur tous les nouveaux services compatibles du web. Car au final, le Web est un réseau social en lui-même et la majeure partie d´entre nous l´utilise via Google pour trouver des informations mais aussi des personnes. Les profils Ziki se démarquent de ceux des autres réseaux en vous garantissant la première place sur Google, Yahoo et MSN dès lors qu´on tape votre nom sur Internet tout en rassemblant les informations que vous souhaitez voir associer à votre présence. 

Les réseaux sociaux permettent une présence sur le Web. Cette présence peut-être multiple, divisée et potentiellement obsolète. La notion d´" identité en ligne " (ou identité numérique) prend donc tout son sens et la gestion de votre réputation sur Internet sera sùrement un enjeu majeur dans les prochaines années (quelques soient le ou les réseaux sur lesquels vous maintiendrez une présence virtuelle) et aura un impact sur votre vie réelle quotidienne.

Afin d’approfondir les notions de vie numérique, d’identité et de réputation en ligne, je vous conseille vivement la lecture de l’article intitulé « L´impact de notre vie numérique sur notre identité et notre réputation » d’Olivier Zara.

Tags: ,



3 Responses to Les réseaux sociaux en pleine (r)évolution

  1. Nasky says:

    >> « Sur Ziki.com c´est notre conviction, ce n´est pas le réseau qui est au centre mais plutôt l´individu qui agit au sein de plusieurs réseaux. »

    Et tant mieux. Ca serait, à mon avis, une erreur de trop ouvrir Ziki parce qu’on perdra justement cette centralisation autour de l’individu.

    Je suis assez partagé d’ailleurs sur l’ouverture des réseaux, comme Facebook. Du moins, il faudrait contrôler davantage et que ça ne devienne pas un ‘ »fourre-tout ».

    Je pense que quand les gens ajoutent « trop » d’amis, c’est aussi pour avoir la possibilité, un jour, de leur parler si c’est nécessaire. Ce n’est pas une course au chiffre pour le monde même si pour certains c’est le cas.

    Que penses-tu de l’évolution de Xing ? Je ne sais pas si ça va tenir longtemps face à Viadeo et LinkedIn. Ce dernier a vraiment besoin d’une refonte graphique. L’équipe de Ziki pourrait les aider 😉

  2. Pingback: Ambiome[Dot]Net » Les liens du jour : Vixy, Hyplet, réseaux sociaux, Facebook, Free Music Zilla…

  3. jcdecorte says:

    Je vous propose de découvrir « Doomiz.com », c’est simplement  » tous les outils pour être mieux vu sur Internet !

    En résumé, Doomiz se place entre l’internaute et les réseaux sociaux professionnels…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑