Interview de Joël Bohrer de Kappea Les petites annonces autrement

Publié le 8 octobre 2007 | par Jean-François Ruiz

0

logo-kappea
Bonjour Joël, pourrais-tu te présenter en quelques lignes pour commencer ?
Bonjour Jean-François. Joël Bohrer, 26 ans, un passé de développeur et je suis un le co-fondateur de Kappea, un site qui propose une nouvelle approche des petites annonces.

J´ai commencé par une maîtrise d´informatique, puis j´ai passé 3 ans comme responsable des développements informatiques dans une agence web. Suite à ça, j´ai quitté le domaine technique pour rejoindre un cabinet de conseil en management, et me voilà à la croisée de la technique (développement du site) et du management (animation de l´équipe) pour cette aventure qu´est Kappea.

Kappea, c´est quoi ?
Kappea, c´est un site de petites annonces " inversé " : les chercheurs déposent leurs demandes et celles-ci sont " poussées " vers les vendeurs qui peuvent alors choisir leurs clients potentiels.

C´est une autre façon de voir les petites annonces, en privilégiant la mise en relation ciblée plutôt que la diffusion en gros volume.

Les acheteurs reçoivent donc des offres pertinentes et les vendeurs deviennent actifs dans le processus de vente.

D´où t´es venue cette idée ?
L´idée est venue comme souvent d´une expérience personnelle : la recherche d´une maison. Qui est vite devenue une quête chronophage. Je ne trouvais pas vraiment ce que je cherchais, et j´ai fait comme tout le monde, j´ai commencé à en parler autour de moi : " au fait, si tu entends parler d´une maison à vendre pour un bon prix… " Alors, je me suis rendu compte que si je pouvais le dire à beaucoup plus de monde qu´à mes amis, ce serait sans doute plus efficace.

Dans les journaux, on trouve beaucoup d´offres, mais on ne voit presque pas la demande. J´ai donc eu envie de rendre visible ces demandes. D´inverser un peu la tendance actuelle. Et c´est comme ça qu´on a lancé Kappea.

Comment te positionnes-tu vis-à-vis des sites de petites annonces classiques ?
C´est sùr qu´on peut se demander quelle place peut prendre Kappea dans le marché encombré des sites d´annonces. On a décidé de jouer la complémentarité plutôt que la concurrence frontale. Sur Kappea, on ne publie aucune offre, seules les demandes sont visibles. Du coup, on va voir les sites d´annonces en leur disant " vous avez les offres, on a des demandes… travaillons ensemble ".

C´est pour cela qu´on a un service pour les sites d´annonces existants : ils peuvent présenter les demandes de Kappea à leurs vendeurs au moment ou ceux-ci déposent leur annonce, et leur proposer d´envoyer leur offre vers ces acheteurs potentiels. Ils apportent un service complémentaire à leurs clients, et cela nous permet d´avoir un plus grand nombre d´offres pour nos demandeurs. Un partenariat gagnant/gagnant. D´ailleurs, l´accueil est excellent.

Avec qui travailles-tu dans cette aventure ?
Nous sommes 5 associés aux compétences assez variées, puisqu´il y a :
Denis Lachaud, qui dirige une agence de communication visuelle et s´occupe surtout de l´ergonomie et du design
David Eichholtzer, expert en référencement, dont le savoir-faire est indispensable pour optimiser le référencement du site
Patrick Rein, directeur d´une agence web et fort d´une grande expérience commerciale et de chef d´entreprise : il a déjà créé avec succès plusieurs sociétés
Vincent Abry qui apporte son expérience de bloggueur et ses compétences en webmarketing
– moi-même, pour la partie technique, commerciale et l´animation de cette équipe

Je suis le seul à travailler à plein temps pour l´instant, et la plupart des échanges se font par mail. Du télé-travail à domicile, avec ses avantages (souplesse des horaires…) et ses inconvénients (difficile de déconnecter le soir, séparer travail et vie de famille…)

Après 4 mois d´existence quels sont les premiers retours ?
En fait, il y a eu deux phases pour le lancement de Kappea. On a tout d´abord ouvert le site en " beta privée " au mois de juin, pour recenser des bugs et recueillir les premiers avis, puis le site a ouvert ses portes au public au mois d´aoùt.

La première phase a vu la participation de plus de 400 testeurs et de nombreux articles de blogs, dans l´ensemble très positifs.

Quant aux dernières semaines, depuis la mi-aoùt, on est entré dans une autre étape, puisqu´il ne s´agit plus de tester. Aujourd´hui, on a près de 800 demandes, avec une moyenne de 40 nouvelles demandes par jour et déjà 50 mises en relations réalisées.

L´autre bonne nouvelle, c´est l´intégration en cours du service de Kappea par deux sites d´annonces (un site immobilier et un site généraliste), et des discussions en bonne voie avec d´autres acteurs majeurs de la petite annonce.

Quelle est l´actualité de Kappea ?
Pour améliorer la pertinence de Kappea, le premier enjeu est de faire connaître le site pour augmenter le nombre de demandes. C´est pour ça qu´on a lancé un programme d´affiliation avec CibleClick par lequel on rémunère les sites qui nous apportent du trafic. On réfléchit aussi à une rémunération au dépôt de demande. L´actualité pour nous, c´est aussi les rencontres avec plusieurs Business-Angels et capitaux-risqueurs pour lever des fonds.

Comment comptes-tu gagner de l´argent avec ce service ?
L´axe principal du business model, c´est de vendre les mises en relations. Aujourd´hui, pour déposer une offre sur un site classique, on paie avec une promesse sur le volume de diffusion, mais absolument pas sur le nombre de contacts que l´on va avoir.

Chez Kappea, on préfère vendre des mises en relations ciblées. Si vous trouvez sur Kappea dix acheteurs potentiels pour votre bien à vendre, vous envoyez votre offre vers ceux de votre choix avec une vraie visibilité sur la demande.

Et pour l´instant, c´est gratuit pour tout le monde !

Quels sont tes besoins aujourd´hui pour aller plus loin dans cette aventure ?
Comme je l&ac
ute;ai dit tout à l´heure, un des enjeux principaux, c´est la communication. Faire connaître Kappea. On a donc besoin d´importants budgets marketing. Mais on a aussi de nombreuses idées en stock pour améliorer encore le service, comme les alertes SMS pour un demandeur dès qu´une offre lui est adressée. Du coup, on cherche (dans l´ordre) des fonds pour pouvoir amplifier la croissance de Kappea, et, bien entendu, des personnes passionnées pour nous aider à relever le défi, que ce soit pour le marketing, le commercial ou l´aspect technique.

Quels sont les nouveautés à prévoir pour les prochains mois ?
Dans les prochains mois, on va ouvrir d´autres rubriques (seuls l´immobilier et l´automobile sont disponibles pour l´instant), on va ajouter des outils pour faciliter la vie du " chercheur " et surtout travailler l´offre pour le téléphone mobile.

Et le mot de la fin ?
Merci à toi de m´avoir donné la parole aujourd´hui. J´espère que Kappea pourra répondre aux attentes de nombreux lecteurs de webdeux.info très rapidement.

Et surtout, je voulais dire que même si c´est très prenant et qu´il y a des jours plus difficiles que d´autres, créer une entreprise est une aventure passionnante, riche en rencontres et en temps forts.

Merci Joël d´avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions. Bonne chance à toi pour la suite de cette aventure entreprenariale.

Tags: ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑