Interview Florian Motemps et Fabien Grenier de KUZEO – Plateforme de conseils pour parier

Publié le 15 novembre 2010 | par Sébastien Rousset

5

kuzeo.com Nouveau média en ligne, KUZEO est la plateforme française de conseils pour parier et miser de l´argent sur internet de manière responsable. Poker, paris sportifs, paris hippiques (turf), l´actualité des opérateurs de jeux y est décrite de manière indépendante.

Les cofondateurs Florian Motemps et Fabien Grenier ont répondu à nos questions.


Bonjour Fabien et Florian,
qu’est-ce que KUZEO.com ?

Fabien : KUZEO.com a pour ambition d’être la vitrine des jeux d’argent en ligne, de conseiller, d´aider et d’éclairer les joueurs sur les multiples aspects des paris sur internet.

Florian : Nous comparons aussi les offres des opérateurs de jeux et proposons quelques promotions spéciales pour les nouveaux joueurs.

Notre point fort est la transparence. Lorsque vous allez sur un site qui vous propose un bonus attractif (exemple : 70 euros à votre inscription sur tel site de paris sportifs), nous expliquons aux joueurs comment faire pour  » clearer  » (ou débloquer) le bonus, de façon claire et concise. Nous ne cachons pas les conditions générales et autres clauses quelquefois abusives.

Nous sommes la plateforme d’informations à consulter pour tout connaître des tournois, promotions et actualité autour des opérateurs de jeux légaux.

Dans le même temps, nous faisons intervenir les acteurs du marché pour connaitre leurs ambitions, leurs ressentis, leurs statistiques… Là encore, aucun tabou ; nous interrogeons même des anti-jeux d´argent, des psychologues qui luttent contre l´addiction…

image

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans ce projet ?

Fabien : Nous appartenons à cette génération de joueurs qui a vu le développement du jeu en ligne, à commencer par le poker. Des joueurs médiatiques comme Patrick Bruel ont permis de le démocratiser en France, c´est tant mieux. Cet engouement pour les jeux à mises sur internet depuis quelques années et la libéralisation du marché (fin des monopoles de la FDJ et du PMU) étaient l´occasion de créer un média indépendant. L´idée était de devancer l´ouverture à la concurrence des jeux d´argent en ligne (juin 2010).

Florian : La libéralisation d´un marché entraîne des partenariats, des fusions de Groupes, des offres très attractives et une publicité de masse. Les paris en ligne devaient, selon les estimations de 2009, générer un chiffre d´affaires de 800 millions d´euros en 2010, avec une marge de progression impressionnante.

Nous avons pensé que les internautes débutants risquaient d´être perdus face aux différentes offres, promotions et bonus qui pullulent sur la toile. C´est ainsi que nous avons décidé de créer un site 100% indépendant.

J´ajoute que plus de 40% des Français utilisent un comparateur de prix avant d´acheter en ligne. C´est une démarche louable qu´il faut encourager et pour cela KUZEO offre un même système en comparant les offres et en exposant les conditions particulières, souvent mal décrites et dont certains opérateurs de jeux abusent, surtout concernant le retrait des gains des joueurs.

Les internautes ont aussi la possibilité de laisser leurs avis et de nous contacter pour tout renseignement.

Sur KUZEO.com, vous donnez beaucoup d’astuces et conseils aux joueurs. Comment faites-vous pour les recueillir ?

Fabien : Notre équipe est composée en partie de passionnés qui ont vu évoluer les offres et le secteur sur internet. Ils jouent au poker et parient en ligne depuis déjà plusieurs années.

Pour les astuces et conseils, c´est assez simple. Nous recevons énormément de questions de la part des internautes et nous nous efforçons d´y répondre le plus pédagogiquement possible afin d´être compris par tous les débutants. Cela nous aide à comprendre leurs attentes, leurs inquiétudes, et à trouver les sujets qui les intéressent.

Florian : Notre volonté était aussi de prendre dans notre équipe des novices du jeu d´argent en ligne. Nous voulions des journalistes capables de se mettre à la place des internautes débutants.

Quels sont les acteurs principaux du marché en ligne ? Quels sont les meilleurs ?

Florian : Les acteurs principaux, fraîchement agréés par l´ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne), sont tout d´abord ceux qui avaient une identité forte avant la libéralisation des jeux en ligne, à commencer par la FDJ et le PMU. S´ajoutent les nouveaux entrants. Depuis le 8 juin, une quarantaine d´agréments ont été délivrés par l´Autorité de régulation, BetClic, PMU et EurosportBET ayant les 3 agréments, leur permettant de proposer à la fois du poker, des paris sportifs et du turf en ligne.

Certains se détachent. S´il l´on s´en réfère aux  » Monaco iGaming Awards  » du mois dernier, PMU.fr a parfaitement réussi sa transition malgré sa forte identité passée : meilleur opérateur responsable 2010, meilleure campagne TV sur les jeux en ligne et meilleur opérateur de paris hippiques. Le prix du meilleur bookmaker et meilleur opérateur de jeux en ligne 2010, y compris sur mobiles, est revenu à Bwin. Quant au poker, le meilleur site récompensé est Winamax.fr.

Fabien : N´oublions pas BetClic, fort de près de 42% de part de marché sur les paris sportifs et qui jouit d´une notoriété en amont. Le fait qu´on ait parlé d´eux avant l´ouverture à la concurrence, lorsqu´ils souhaitaient apparaître sur les maillots de l´Olympique Lyonnais la saison dernière, leur a été je pense très bénéfique. BetClic a su faire parler de lui dès 2009 alors que seuls la Française des jeux (ParionsWeb) et PMU étaient autorisés à annoncer. Il compte près d´un million de joueurs français inscrits et revendique une 3ème place concernant le poker, après PokerStars et Winamax.

Et leurs investissements publicitaires ?

Fabien : Les sites de jeux d´argent investissaient déjà depuis des années dans l´acquisition de joueurs sur internet – via de l´affiliation – lorsque leurs sites étaient encore en  » .com « . La nouveauté, c´est donc bien sùr la publicité à la télévision, qui a reçu la plus grande partie des budgets de communication avec 63% contre 38% pour la presse écrite et 7% pour la radio.

En septembre, Winamax et PokerStars ont investi près de 3 millions d´euros en pub télé, PMU suivant juste derrière à près de 2,5 millions.

Florian : On peut comparer cette ouverture à la concurrence à celle du marché des renseignements téléphoniques de 2006 ! Les investissements publicitaires des opérateurs de jeux ont été très conséquents depuis le mois de juin ; rappelons que la libéralisation des paris sportifs en ligne s´est effectuée juste avant la Coupe du monde de football en Afrique du sud.

J´ajoute que ce marché publicitaire profite également au sport français, et notamment au football. Le sponsoring des clubs par les bookmakers est très important. Les sites de poker s´invitent aussi sur les maillots des footballeurs. Le poker a de grandes similitudes avec les sports  » classiques  » : émotions, adrénaline, etc.

Quelle est la tendance actuelle sur les jeux d’argent ?

Fabien : La grande surprise, positive, provient du succès  » Live Betting « . Ainsi, Jean-François Vilotte, Président de l´ARJEL, indiquait il y a quelques jours que 70% des paris sportifs se font en direct sur les compétitions sportives !

Une autre tendance, c´est celle des jeux d´argent sur mobile grâce à la percée des Smartphones et de l´iPhone en particulier. Particulièrement adaptés aux paris sportifs et hippiques, le poker sera aussi au rendez-vous. Winamax a lancé son application fin octobre sur iPhone, en argent fictif pour le moment.

Florian : En octobre 2009, les prévisions étaient ambitieuses puisque le marché devait peser 1,4 milliards d´euros en 2011, disait-on à l´époque. Après une excellente période en juin-juillet, on a pu noter un essoufflement après la Coupe du monde. Christophe Blanchard-Dignac, PDG de la FDJ, a rappelé que les joueurs français sont des joueurs modérés. C´est exact mais je pense sincèrement qu´au niveau des paris sportifs, l´image désastreuse qu´ont montrée les Français en Afrique du Sud a désintéressé une partie du public du foot. Cela s´est bien sùr ressenti au niveau du nombre d´amateurs licenciés, mais aussi au niveau des bookmakers puisque les prises de paris sur le football sont plus faibles que prévu. Le tennis, quant à lui, se porte très bien.

Enfin, beaucoup d´opérateurs réclament une ouverture plus large des jeux en ligne. Je pense qu´il faudra libéraliser les casinos en ligne à un moment ou un autre ! Nombreux sont les Français qui continuent à jouer sur des sites de casinos basés à l´étranger et se  » font avoir  » avec des clauses de retraits de gains ridicules.

Combien de personnes jouent en ligne en France ?

Fabien : Plusieurs millions. Rien que pour le poker, 2 millions de Français se sont inscrits sur les sites légaux et 250 000 participent chaque semaine à des parties. Côté paris sportifs depuis cet été, plus d´un million d´internautes ont réalisé près de 10 millions de paris. Ce sont plutôt des hommes qui jouent, à un âge moyen de 32 ans.

C´est donc un marché qui a encore une grosse marge de progression. En Angleterre, il pèse 4 milliards d´euros pour près de 10 millions de joueurs en ligne !

Le but de l´ARJEL est de faire en sorte que les joueurs délaissent complètement les sites illégaux, puisque le marché illégal représenterait encore un tiers des enjeux, approximativement.

Florian : Pour donner encore quelques chiffres dévoilés par l´ARJEL, les parieurs dépensent 100 euros par semaine en moyenne. La mise moyenne étant de 7,70 euros sur le sport et 4 euros pour le turf.

Est ce que la crise est bénéfique au jeu d’argent ? Les gens jouent-ils plus en ce moment ?

Florian : Classiquement les périodes de crise provoquent une baisse des  » mises « , à l´instar des loisirs d´une manière générale. Mais parallèlement on note que les personnes les plus fragiles économiquement recherchent souvent des gains nouveaux par le jeu. Je pense que la crise économique renforce malheureusement le nombre de joueurs pathologiques. Justement, KUZEO.com est une aide pour jouer d’une façon éclairée et responsable.

Combien de joueurs vivent de leurs gains de jeu en France ?

Florian : Il est assez dangereux de mettre en avant le fait que certaines personnes  » vivent  » du jeu d´argent. Cela laisserait à penser qu´il s´agit d´une activité banale. Il est difficile de donner des chiffres, surtout avec le jeu en ligne, que ce soit sur les revenus des joueurs ou sur le nombre d´entre eux qui en tirent leur principale source de revenus.

Le jeu en ligne ne crée-t-il pas de la dépendance ?

Florian : Il faut parler de cette question de l´addiction, bien sùr. KUZEO s´inscrit dans cette logique, nous avons de nombreux articles sur l´aide aux joueurs : comment se faire interdire d´un casino (voire d´un site de jeux d´argent), qui contacter en cas de problème de dépendance, quelles sont les bonnes pratiques du jeu responsable, etc.

Fabien : Mais il faut bien comprendre que la pire des choses aurait été de ne pas libéraliser le marché. Près de 3 millions de joueurs français jouaient déjà sur des sites basés à l´étranger, sans protection juridique. Bien que trop contraignant pour les opérateurs de jeux, le marché français bénéficie aujourd´hui d´un cadre juridique solide, qui lutte contre les sites illégaux et pour la protection des joueurs, à commencer par les mineurs.

Les sites agréés par l´ARJEL affichent un message de prévention ; on peut d´ailleurs comparer cela aux messages apposés sur les paquets de cigarettes. La mise en place d´un numéro unique pour se faire aider soi-même ou aider ses proches est une bonne chose. Nous affichons également ce bandeau préventif (Joueurs Info Service) sur KUZEO.

Merci pour ces réponses. Bon continuation pour votre projet !

Tags:



5 Responses to Interview Florian Motemps et Fabien Grenier de KUZEO – Plateforme de conseils pour parier

  1. Je connaissais le concept de KUZEO, sympa. En effet le marché risque de n’être que monopolisé par les meilleurs opérateurs étant donné les taxes faramineuses ; certains ne pourront pas suivre au niveau budget publicitaires.. Stéphane

  2. OneWinner.Me says:

    Bravo à Kuzeo qui aborde vraiment tous les types de jeux en ligne : pur hasard (euromillions, loto, grattage, …) ou autres (poker, paris, …)

    C’est vraiment bien fait et didactique. A consulter régulièrement car il y a toujours de nouvelles infos.

    Bonne continuation !

  3. Pierre says:

    Quelle concurrence !! Bonne chance à KUZEO, j’ai pu découvrir ce média qui en effet semble indépendant. Beaucoup d’infos pratiques pour les débutants, un site à suivre 😉

  4. corinne says:

    Un tres bon site, des explications claires c’est super. Continuez !!

  5. John says:

    Très bonne ligne editoriale. Les articles sont très intéressants 🙂 bravo a vous deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑