Interview de Patrice Malaurie : Jobmeeters

Publié le 23 mars 2007 | par Jean-François Ruiz

5


Bonjour Patrice,

Pour commencer pourrais-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

J’ai débuté le recrutement à l’époque où on rangeait les cv dans des boites à chaussures, puis est arrivé l’informatique (je parle de « c:/ »), puis Internet.

Je suis resté durant 12 ans au sein d’un grand groupe de travail temporaire, après le travail en agence j’ai eu des fonctions régionales puis nationales d’animation des recruteurs et enfin à la DRH où j’ai travaillé sur les problématiques de discrimination, illettrisme et VAE.

Ensuite j’ai été consultant RH pendant 2 ans auprès d’un réseau de distribution automobile.

En 2005, dans le cadre d’une recherche d’emploi (eh oui, ça arrive même aux recruteurs 🙂 je me suis intéressé aux blogs et aux plateformes de réseaux sociaux :

C’est grâce à mon blog que j’ai rencontré mes futurs associés et qu’on a décidé de « refaire le monde » du e-recrutement.


Quel est le service que tu proposes aujourd´hui avec Jobmeeters ?

JobMeeters est aujourd’hui une plateforme de recrutement par cooptation : Nos clients publient des offres d’emploi pour lesquelles ils vous rémunèrent si vous leur trouvez le candidat qu’ils cherchent. Nous apportons à nos recruteurs des dossiers qualifiés par des lettres de recommandation rédigées par nos coopteurs qui mettent en jeu leur réputation (un peu comme dans eBay). Les coopteurs talentueux touchent des primes, n’importe qui peut être coopteur sur JobMeeters (c’est gratuit ;-). Et les candidats décrochent plus facilement des entretiens car ils sont cooptés. C’est du gagnant / gagnant / gagnant !

Nous commercialisons aussi cette solution de manière privative auprès de sociétés qui souhaitent valoriser le capital relationnel de leurs salariés :  nous configurons la plateforme avec leurs process de recrutement, leurs contenus, leur design et leurs règles d’incentive de programme de cooptation.

Depuis le début de l´entreprise combien de cooptation avez-vous réalisé ?

Nous ne communiquons pas encore sur tous nos chiffres, mais je peux dire que les coopteurs qui « chassent » pour les recruteurs sont aujourd’hui plus de 9000. Pour moitié des femmes, à 75% bac+3 et plus de 60% ont un métier de type « entreprenant » ou « intellectuel ».

Une centaine de recruteurs ont publié des annonces sur JobMeeters avec une moyenne de prime de 600euros

80% des dossiers sont considérés par les recruteurs comme candidature intéressante « à conserver » et 30% sont au moins vus en entretien.

Quelles sont les tendances sur la cooptation en entreprise pour 2007 ?

La cooptation a toujours existé dans le recrutement, JobMeeters la porte sur Internet en la rendant plus efficace, transparente et équitable.

Le marché du recrutement se tend, les entreprises ont plus encore besoin de diversifier leur sourcing tout en fidélisant leurs collaborateurs.

Les structures qui s’équipent de « vrais » programmes de cooptation interne sont de plus en plus nombreuses, il est fini le temps où on poussait un cv sur le bureau des RH et ou il fallait relancer pour savoir si ça avançait…

Les SSII sont les plus actives dans ce domaine et la vague arrive d’outre atlantique…

As-tu une anecdote d´un recrutement via votre réseau à nous raconter ?

Il y a peu de temps, un candidat pour un poste de WebDesigner pour JobMeeters est arrivé recommandé par 2 personnes distinctes !
Ca donne vraiment envie ! Malheureusement, techniquement je ne peux pas l’embaucher tout de suite mais il est en super short list dès que possible et il travaille sur un projet en freelance pour nous…

Avec qui travailles-tu au quotidien ?

L’équipe actuelle est composée de David dit « Big Boss » notre Président adoré ;-), Gianluca dit « insomnomaniac » notre DSI, Joël dit « her Doctor » notre master of R&D accompagné de Vincent « Petit Scarabé », Guillaume dit « Kaneel » notre musical développeur et Fabrice « Karaté Kid » qui doit nous rejoindre bientôt.

Et nous recrutons encore sur des fonctions Marketing, commerciales et développement. (Voir les offres sur JobMeeters.com)

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

Outre les projets et déploiements de plateformes privatives pour nos clients, c’est la future version de JobMeeters qui nous occupe beaucoup actuellement.

Elle sera très différente de la version actuelle, tant dans le design que pour les fonctionnalités.

Il me faut rester encore très discret mais je peux dire que, après bousculer les codes établis des sites emploi, nous allons continuer en revisitant la CVthèque… à la manière de JobMeeters.

Merci pour ces quelques précisions. Bonne continuation à toi et ton équipe pour le développement du service et félicitations pour votre récente levée de fonds.

Pour en savoir plus :
La démo vidéo du service : http://www.leblogdebezier.com/?p=48
L´interview vidéo : http://www.leblogdebezier.com/?p=51

Tags: , ,



5 Responses to Interview de Patrice Malaurie : Jobmeeters

  1. Citoyen says:

    L’idée de base – à savoir que les recrutements se font dans de nombreux cas par et grâce au « relationnel », que la part de subjectivité est donc beaucoup plus grande que la part d’objectivité [notion floue par ailleurs en RH] et non sur concours comme dans certains cas limités en général à la fonction publique avec le succès que l´on connaît – est à proprement parlé " géniale " ou à tout le moins lève le tabou sur un des aspects du recrutement – selon le principe à armes égales, c´est toujours mieux d´être introduit.
    Résultat ? 9000 " chasseurs de tête amateurs ", je ne sais si aucun cabinet de recrutement peut en dire autant en terme de masse. D´autres chiffres n´auraient-ils pas été plus probants ?

    Cela étant dit, bonne chance …

  2. rlg says:

    Encore une idée simple et efficace. En effet, les SSII utilisent énormément la cooptation. Je vais personnellement voir pour devenir cooptateur sur Joobmeeter car je trouve le concept efficace et cela permettra d’aider au mieux mon réseau. Merci Jeff pour cette nouvelle découverte et merci à Patrice pour cette interview.

  3. DAN-KOMA says:

    Merci pour cet interview, et du courage à ce réseau! J’ai tout de même une question en ce qui concerne la portée géographique du réseau car moi je suis en afrique où ce concept n’est pas encore connu!

  4. Jumppup says:

    Quid de la légalité du système de rétribution ? Les Impôts ne disent rien ?

  5. MacarriereTI says:

    Bravo, je crois beaucoup plus au réseautage entre amis pour trouver ne nouveaux emplois stimulants qu’aux chasseurs de tête. Je me demande si les 9 000 « chasseurs de primes » sur votre site sont des « pros ». Aussi, le service au Québec, c’est pour quand?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑