Régime Shangri-La ou comment contrôler son poids ?

Publié le 5 septembre 2006 | par Jean-François Ruiz

0

Le temps d’un aparté, je vous soumet cette découverte. La blogosphère peut vraiment faire découvrir des choses étranges et fascinantes. Je suis un grand fan du blog « Create Passionnate Users » sur lequel j’ai lu 2 articles sur un moyen de contrôler sa faim, hacker son appétit !!. Je n’ai pas pourtant souhaité aller plus loin. Peu avant de partir en vacances au Maroc, j’ai de nouveau entendu parler de ce régime magique sur le fameux blog. Ni une ni deux me voilà à faire un achat de « The Shangri-La Diet Book ».

Dans ce livre, lu au rythme des 5 prières « sonorisées » journalières, j’ai appris qu’on aurait une sorte de système de régulation de notre poids. C’est ce " thermostat " qui nous maintient à notre poids de référence, nous amaigrit (tendance à l’anorexie), nous fait grossir (tendance à l’obésité). Cela serait plus ou moins lié à l’association goùt-calorie que nous faisons sur la nourriture que nous consommons.

L’auteur a essayé plusieurs choses sur son propre corps pendant plusieurs années pour se rendre compte qu’un peu d’eau sucré ou d’huile d’olive vierge extra consommée en dehors des repas avait des effets sur son poids. Plus particulièrement, il s’est rendu compte que son appétit était devenu contrôlable en fonction de la dose d’eau sucrée ou d’huile ingérée.

Au Maroc, il existe une huile unique réputée pour ses applications en cuisine et en cosmétique. C’est l’huile d’Argan. Selon un vendeur de la médina d’Essaouira (anciennement Mogador), cette huile est préparée par des coopératives de femmes (en réinsertion sociale). Il m’expliqua aussi qu’il existe deux types d’huiles d’Argan. Une au goùt prononcé car les graines sont d’abord grillées avant de servir à concevoir l’huile et l’autre « vierge extra » qui n’aurait pas (ou peu) de goùt. J’ai décidé à ce moment là de mettre en action le livre à mon retour.
Depuis le 14 aoùt, j’ai (visiblement) maigri ! Je perds les pantalons et shorts que j’ai acheté en juin ! Mes joues se creusent. C’est assez impressionnant de se voir fondre ainsi en 20 jours. Je pense que j’ai du perdre entre 5 et 10 kilos. Déjà que j’oubliais de manger le soir à cause de mon addiction à ce blog, là j’ai l’impression d’avoir oublié d’avoir faim. Avant, le grognement de mon ventre m’obligeait à me nourrir (de cochonneries, kebab, pizza…) alors que maintenant je peux manger avec plaisir une soupe, un fruit, un dessert…

Pour tester ce régime, il faut suivre quelques règles :
– Boire son eau sucrée ou son huile au moins une heure avant et après chaque repas
– Ne pas grignoter dans ce laps de temps, éviter de mâcher du chewing-gum ou encore de vous laver les dents. Aucune saveur dans votre bouche.
– C’est tout !
Ce micro résumé montre la simplicité de cette méthode une fois qu’on a compris les subtilités expliquées dans le livre. L’auteur, Seth Robert, est professeur de psychologie. Il a passé 10 ans à rechercher pourquoi les régimes ne marchaient pas. Il s’est particulièrement intéressé à savoir ce qui causait sa faim. Si on a moins faim, on maigrit plus facilement.
Vous n’avez pas besoin de changer votre alimentation pour que cela fonctionne. Il faut seulement ajouter ces fameux coupes faims naturels que son l’eau sucrée ou l’huile. Votre appétit va diminuer et vous apprendrez à mieux contrôler ce que vous manger. 

Quels sont les risques ?
Je ne suis pas médecin et mes connaissances en biologie sont très limitées. Le mieux c’est encore de demander à votre médecin traitant (ou mieux si on a quelqu’un de compétent dans l’auditoire, qu’il s’exprime et nous éclaire). Il est mentionné dans le livre qu’il vaut mieux boire l’eau sucrée doucement car cela pouvait faire augmenter le rythme cardiaque. Si vous perdez trop de poids, il vous suffira d’arrêter pour que votre poids revienne à la normale.

Y a-t-il des effets secondaires ?
Je trouve que les repas ont plus de goùt. Je suis plus libre dans mes choix de nourriture. Je ne vais pas penser à prendre forcément les plats les plus lourd pour pouvoir tenir jusqu’au prochain repas sans avoir faim. J’arrive à la fin de ma bouteille d’huile et je n’en reviens pas. J’ai vraiment maigri sans effort, sans souffrance.

Cependant je pense que lire le livre de l´auteur est une bonne chose pour bien comprendre la méthode. Si vous souhaitez tester la chose, faites le dans les règles de l´art đŸ˜‰



Les Commentaires sont fermés

Retour en Haut ↑