Ziki : Un réseau social 2.0 d'avenir, Interview de Patrick Chassany

Publié le 18 avril 2006 | par Jean-François Ruiz

14

Aujourd’hui sort un nouveau service web 2.0 (en beta bien sur) en lequel je crois beaucoup. Son nom Ziki. Que de mieux pour découvrir ce service qu’une interview avec l’un de ses fondateurs Patrick Chassany.

D’où vient le nom « ziki » ?

Parce qu’il est court (4 lettres), international et fait penser à wiki. Il a été choisi parce qu’il était gai, ne voulait rien dire et pouvait se décliner en nom commun. L’objectif est que ton Ziki devienne synonyme de ton identité en ligne, le complément idéal de ton blog …

En quelque lignes, comment définirai-tu le concept de ziki ?

Ziki met en relation des personnes, des sociétés et des groupes par rapport à ce qu’elles sont, ce qu’elles aiment et ce qu’elles recherchent. Un ziki permet de réunir toute sa vie numérique en ligne : des mots-clés se définissant, le contenu que l’on publie, les personnes que l’on connait et les médias que l’on aime.

D’où t’es venu l’idée d’un tel service ?

L’idée est le fruit d’une longue réflexion et analyse depuis plus d’un an avec toute l’équipe.

Tout d’abord au niveau des tags. Flickr tague les photos, Delicous tague les liens …. Les tags ne sont pas un effet de mode. Je pense qu’il change radicalement la manière d’organiser l’information au niveau personnel et de la découvir au niveau collectif. Alors pourquoi ne pas taguer les personnes, les sociétés et les groupes ? Faire une sorte d’annuaire intéractif et dynamique. Chacun se décrit avec des mots-clés et a ensuite la possibilité de découvrir d’autres personnes, groupes ou sociétés qui se sont tagués avec les mêmes mots-clés.

Ensuite par rapport à l’explosion de la production de contenu par les internautes : des articles de blog, des photos, des podcasts, des vidéos, des liens, des recommandations … L’idée est venue naturellement de compléter un profil dynamiquement en aggrégeant simplement les flux des informations que l’on produit et d’offrir un moteur de recherche personnel pour pouvoir rechercher dans le contenu publié sur différents services

La partie mise en relation est aussi une extension logique. Nous nous sommes dits que nous pouvions faire un service plus simple, plus utile et qui demandera moins d’effort et de temps à nos membres comparé aux sites de réseaux sociaux existants qui demande beaucoup d’efforts et sont généralement spécialisés sur une catégorie de personnes ou sur un type de besoin : Linkedin, Myspace, Facebook ….

Nous sommes partis d’un constat simple. Une personne qui partage mes centres d’intérêts consomme et/ou produit surement du contenu qui m’intéressera et inversement… le contenu qui m’intéresse est surement produit par une personne ou une société qui m’interessera.

Bien que nous avons décidé de lancer le service au plus tôt afin de commencer à construire la communauté, le coeur du service est le moteur de recherche et de mise en relation.

Qui sont les membres de ton équipe ?

http://ziki.com/blog/2006/04/17/the-team/

Où se trouvent-ils ?

A Paris et à New York.

Depuis combien de temps avez-vous commencé le développement ?

Le développement a commencé il y 4 mois.

Quels sont les outils et languages qui ont servis à la création de ziki ?

Rubyonrails, Mysql, Apache

Quel sont les fonctionnalités qui seront implémentés par la suite ?

Un moteur de recherche personnel permettant à un membre de rechercher dans tout son contenu à partir d’un seul endroit. Un moteur de recherche sur l’ensemble du contenu aggrégé à partir des ziki individuel, de groupes et de sociétés.
C’est trop tôt pour en parler mais ce sera un moteur de recherche complètement différent de ce qui existe aujourd’hui.
La mise en relation entre personnes, entre sociétés, entre personnes et sociétés à partir des besoins de chacun : l’emploi, la publicité, la rencontre ….

Et concernant le « business model » ?

La création d’un ziki sera toujours gratuite.
La partie moteur de recherche sera financée par de la publicité.
Les fonctionnalités avancées pour la mise en relation pourront être facturées par abonnement ou des payements à l’acte si besoin.
Rien n’est encore défini. Cela va dépendre de l’évolution du service et du nombre d’utilisateurs, la fameuse taille critique.

Merci à toi Patrick pour cet interview et pour ce super service que tu es en train de lancer.

Commentaires personnels sur Ziki :

Pour moi Ziki est un boosteur de relations sociales en ligne dans la mesure ou il me permet de rencontrer des gens qui ont les mêmes affinités média que moi. Et qu’est-ce qui définit aujourd’hui ma personnalité mieux que la somme des influences médias et sociales que je vit. Je pense que Ziki marque un tournant dans les réseaux sociaux en ligne car la relation qui se crée va plus loin que le simple gestionnaire d’amis sur MySpace et autres (cf la vidéo que j’ai publié récemment).

La où Ziki prendra toute son ampleur, ça sera en terme de qualification sociale du contenu… Mais laissons le petit Ziki grandir pour nous montrer une nouvelle voix.

Pour terminer : mon profil Ziki.

Si vous prenez le temps de tester le service, n’hésitez pas à me rajouter dans vos contacts.



14 Responses to Ziki : Un réseau social 2.0 d'avenir, Interview de Patrick Chassany

  1. Pingback: Blogging The News

  2. Pingback: [Marketingrama.com] Veille marketing, technologies, innovations et autres curiosités. Et vous, qu'en pensez-vous?

  3. Pingback: Ziki’s Blog » Thanks!

  4. Vincent says:

    Je viens de m’inscrire pour tester. C’est très réussi. J’ai découverts deux ou trois personnes avec des centres d’intérêt proches. Bravo à l’équipe et bonne continuation.

  5. Pingback: Inter-Flou

  6. Ziki enfin un système qui tend à humaniser les relations dans notre société. Lorsque l’on naît, la société nous affecte un numéro, le numéro de sécurité sociale. Plus tard, chacun est identifié par son numéro de compte bancaire, par ses différents numéros de clients. Nous avons une carte SIM pour nous identifier (et suivre) sur le réseau de la téléphonie mobile…. et ainsi de suite.

    Avec Ziki, la définition de Toi se fait grâce à des tags, des liens que tu produis et/ou suis. c’est vraiment une définition personnalisée.

    Petit bémol!!! Ziki tend à mettre en relation des gens qui se ressemblent. Par conséquent, une véritable question sur l’intégration de gens différents et sur l’ouverture d’esprit se pose.

  7. gegelo says:

    En voilà une bonne caricature d’idée , bien lourde , et bien opportuniste .
    L’inèvitable 3 couleurs , l’inèvitable « effet aèro-glass » et le ridicule « béta »

    Mais le plus « atroce » c’est le concept dèjà éprouvé dans d’autres temps bien troublés mais tellement comparable à nos jours :
    « … taguer les personnes, les sociétés et les groupes ? »
    Ca rappel de bien mauvais souvenirs, le temps où l’on « taguait » d’étoiles jaunes les personnes . On a même taguer à coup de tatouages l’avant bras de beaucoup.

    Stockez du barbelés , vous allez devenir riches .

  8. Vincent says:

    Je trouve le commentaire de gegelo déplacé et hors-sujet.
    Et puis c’est chacun qui choisi SES tags. Que personne ne s’amuse à les choisir pour moi !!!

  9. Pingback: live’IT » share’IT: Ziki

  10. Pingback: Ziki’s Blog » Thanx

  11. Pingback: » Mon nouveau job : Directeur Général de Ziki France JF Ruiz : La révolution web 2.0 en live !

  12. Pingback: JF Ruiz : Révolution Web 2.0 en Live !

  13. Pingback: JF Ruiz : Révolution Web 2.0 en Live !

  14. Pingback: Le blog de Ziki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑