Toute la vérité sur Twitter (deuxième partie)

Publié le 21 juillet 2007 | par Jean-François Ruiz

2

Pour continuer ce focus sur Twitter, j’ai convié Laurent à nous faire part de ses lumières sur le service. Voici donc une interview du créateur de TwitDir.com qui vous en dira plus sur le phénomène Twitter.

Hello Laurent, pourrais-tu te présenter en quelques lignes ?
laurent-pantanacce Laurent Pantanacce, 33 ans, tombé dans l’informatique au plus jeune âge (pour mes 9 ans), “addict” d’Internet depuis 1994 ! Je dirige les opérations en France d’un éditeur de software américain, Escalate Retail, leader des solutions multi-canal pour la distribution. Mais ce n’est pas à ce titre que je suis ton invité. C’est plutôt parce qu’à mes heures perdues, j’ai créé TwitDir.com, l’annuaire des utilisateurs Twitter.

Twitter existe depuis combien de temps ?
Twitter était initialement un projet de recherche qui a vu le jour au sein d’Odeo. Odeo éditait un service d’agrégation de podcast qui a été vendu à SonicMountain. Evan Williams (un des co-créateur de Blogger.com), Jack Dorsey et Biz Stone ont ensuite créé Obvious Inc, maison mère de Twitter.
Le service Twitter a vu le jour début 2006, mais c’est en mars 2007 qu’il a explosé et a vraiment commencé à être connu du grand public en gagnant le “SxSW Web Award“. Depuis cette date, Twitter gagne chaque jour un peu plus de terrain.

Comment le définirai-tu de manière simple ?
Pour moi, Twitter est un outil de communication qui se trouve à la frontière entre le blog et la messagerie instantanée. En effet, il permet de publier des notes très courtes (de la taille d’un sms), c’est pourquoi on parle de “micro-blogging”. De plus, le fait de pouvoir gérer un cercle d’amis au sein de Twitter ajoute une dimension sociale au simple outil de communication. Les notes publiées étant très courtes et diffusées à son cercle d’amis (qui a tendance à y répondre) rendent l’outil proche d’une messagerie instantanée à diffusion collective.

Et ça marche ? Quel est le nombre d’utilisateurs et la tendance de croissance ?
Il suffit de rafraîchir la page du “Public Timeline” (la liste des messages publiés) pour réaliser combien le nombre de “Tweets” (messages Twitter) est important. Une autre façon, parfois “addictive”, de s’en rendre compte est de regarder TwitterVision. (Attention, TwitterVision ne prend pas en compte tous les messages).

Je pense que le succès de Twitter est dù à un mix entre la simplicité de son interface, le besoin auquel Twitter répond (envoi de message), la gratuité de l’envoi des sms, et enfin son API qui permet le développement d’applications tierces (dont TwitterVision cité ci-dessus, ou TwitDir.com font parties).

De plus Twitter a été un des premier à se lancer sur ce segment intermédiaire en blog et IM. Et plutôt que de faire de la pub, Twitter a préféré offrir l’envoi de sms, l’effet viral a été immédiat. Comme souvent, Twitter se retrouve avec l’avantage concurrentiel du premier entrant.

Tu me demandes quel est le nombre d’utilisateurs; je ne crois pas qu’il soit possible de dire combien sont les utilisateurs de Twitter, mais je vais te communiquer en exclusivité et c’est une première les statistiques tirées de la base TwitDir. Je peux te dire qu’à ce jour (18 juillet 2007) la base TwitDir recense un peu plus de 340 000 comptes Twitter. Cette base prend en compte tous les utilisateurs ayant créés un compte public (c’est à dire n’ayant pas décidé de rendre leur Tweets privés – une des possibilités offertes par Twitter).

Je crois que ce qui est intéressant c’est le taux de croissance de la création des comptes : il est resté constant au cours du mois passé, alors que les vacances sont déjà là. (cf graphique).  En revanche, j’ai noté une évolution dans l’origine géographique de la création des comptes : début Juin, il y avait énormément de comptes asiatiques créés (Japon, Chine principalement). Depuis le début Juillet, il n’y a presque plus aucune création de comptes dans cette zone. Etonnant !twitter-user As tu des informations sur les usages qu’en font les gens ?
Je ne m’avancerais pas à faire une analyse sociologique des Twitterers et je pense qu’il est difficile de déterminer avec précision les usages. Mais j’aime bien l’analyse de TwitterFact sur les 4 types de Twitterers :

  • Les Lurkers : peu de messages, peu de followers. Tous les débutants passent par là.
  • Les Robots : peu de followers, beaucoup d’updates, souvent peu d’intérêt.
  • Les Influenceurs : peu de messages mais beaucoup de followers.
  • Les Stars : beaucoup d’amis, beaucoup de followers, beaucoup de messages.

Pour moi, il y a aussi une nouvelle catégorie qu’il ne faut pas oublier : les “ultra-followers”; Ils suivent des milliers de Twitterers mais proportionnellement peu les suivent. Les trois plus gros “ultra-followers” sont Louizoot, Springnet et un nouveau twitterer qui monte dans ce classement : FreeH2O. Tous les twitterer ont au moins une fois reçu un message pour leur indiquer qu’un de ces trois twitterers les suivaient ! Certains utilisent même des services (payants) qui vous ajoutent aléatoirement vingt amis d’un coup. C’est un peu le nouveau “far-west” ;-)
J’ai extrait de la base TwitDir.com le nombre de followers, friends, messages (updates), ou favoris nécessaires pour faire partie des top 10, 100 et 1000.

Ainsi pour être dans le Top10 des Twitterers possédant le plus d’amis, il faut en avoir plus de 6676 ! Bon courage ;-)
twitter-top-user 
L’extraction de ces données m’a donné une idée que je t’annonce en exclusivité : Sous peu, les résultats des recherches sur TwitDir intégreront des drapeaux Top10, Top100, Top1000 pour indiquer si le twitterer appartient à l’un de ces catégories.

Et toi quel est ton usage de Twitter ?
A titre personnel, j’utilise Twitter principalement pour les 3 raisons suivantes :

  • Publier des informations courtes : par exemple une adresse que je trouve intéressante, que j’ai envie de conserver quelque part, que j’ai envie de partager.
  • Echanger avec des amis : suivre ce qu’ils font, poser/répondre à des questions…
  • Suivre l’actualité HiTech : je suis les comptes Twitter de certains de mes logiciels préférés (Twitterrific, Adium…), je lis avec beaucoup d’intérêt le Link Blog de Robert Scoble , je suis aussi avec beaucoup d’intérêt les Tweets de l’équipe Twitter, et de certains “influenceurs” américains (je devrais dire “Stars”). Twitter devient dans ce cas un excellent outil de veille.

Twitter m’a aussi permis de faire la connaissance de personnes intéressantes. C’est grâce à Twitter que j’ai rencontré Shamir Ramjan (son twitter), ou Frédéric Cozic (son twitter) qui nous a présenté. Le rôle social virtuel devient réel dans ce cas là. //ou// La virtualité sociale de l’internet devient réelle dans ce cas là.

Au titre de TwitDir, j’utilise Twitter pour publier des mises à jour, pour demander à mes utilisateurs quelles fonctionnalités ils souhaiteraient voir développer. Je me sers aussi de la fonctionnalité “Favoris” pour stocker ce qui est dit sur TwitDir.

Peux-tu nous en dire plus sur TwitDir ?
TwitDir est né d’un constat simple : Twitter ne dispose pas, à ce jour, d’un annuaire des utilisateurs. En lisant un tweet d’Ouriel Ohayon, il m’est venu l’idée de développer un annuaire des utilisateurs en attendant que Twitter crée le sien.

A mes heures perdues, j’ai écrit quelques lignes de code qui utilisent l’API de Twitter, j’ai remplis mes bases de données en quelques jours, fait quelques test et lancé le site début juin. Chaque heure, sont ajoutés en base les nouveaux comptes créés (au rythme moyen de 2000 nouveaux comptes par jour).

Depuis le début juin, près de 30 000 recherches ont été effectués par près de 10 000 visiteurs uniques. Ils se connectent majoritairement des Etats-Unis, suivent ensuite le Japon puis la France.

D’un point de vue développement, j’ai près d’une centaine de modifications/améliorations à réaliser. Si les lecteurs ont des idées d’amélioration qu’ils n’hésitent pas à me les communiquer.

Mes coordonnées sont sur le site TwitDir ou sur mon Ziki !

Twitter est relativement simple à faire, il y a donc déjà de nombreuses copies. Le dernière “clone” en date est pownce, qu’en penses-tu ?
Tu as entièrement raison, il n’y a pas de réelle barrière à l’entrée : Le principe et les fonctionnalités de Twitter sont assez simples. D’ailleurs, il fut créé en 2 semaines. Le plus dur pour Obvious fut d’obtenir un numéro court (aux US) pour envoyer ses updates par sms.

Cette absence de difficulté, la disponibilité sur le net de toutes les briques techniques et le succès assez fulgurant de Twitter ont poussé d’autres développeurs à créer des “Twitter-like”.

Cependant, je pense que Twitter possède deux avantages majeurs :
Tout d’abord, ils ont vraiment été les premiers à se lancer sur ce marché et je persiste à croire qu’il y a une prime au premier entrant. Une rapide consultation des statistiques Statsaholic permet de rapidement comparer l’utilisation de Twitter et de ses deux principaux concurrents (Jaiku & Pownce).

Ensuite, je pense que l’avantage concurrentiel mineur mais effectif de Twitter est l’envoi gratuit de sms. Jaiku, par exemple, possède un design bien plus abouti que celui de Twitter. Ses fonctionnalités générales mais surtout mobiles sont elles aussi bien supérieures. Pourtant Jaiku ne perce pas.

Tu me demandes mon avis sur Pownce ?
Je pense que Pownce, comme Jaiku, est fonctionnellement meilleur que Twitter. Cependant, le nombre de comptes ouverts sur Twitter demeure supérieur et les nouvelles personnes qui s’inscrivent ont tendance à aller sur les réseaux où leurs amis sont présents. Je trouve le design de Pownce superbe et très moderne; les fonctionnalités d’envoi de liens et d’événements sont sympathiques mais n’ont rien de révolutionnaire face à Twitter. Le principal avantage de Pownce demeure aujourd’hui la personnalité et le réseau de son créateur : Kevin Rose, le créateur de Digg !

Cela suffira-t-il a battre Twitter ?

Tags: ,



2 Responses to Toute la vérité sur Twitter (deuxième partie)

  1. Pingback: PPC

  2. Pingback: Simply nature // Mathilde Aubert Sève » Blog Archive » Saveur-biere.com exploite les évolutions récentes du web pour notre plus grand plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑