[Réputation en ligne] – Comment saboter son identité numérique ? Le cas Yoan Demarq ! (1ère partie)

Publié le 9 janvier 2009 | par Jean-François Ruiz

37

Nb : Cet article est issu d’un travail collaboratif de réflexion et d’écriture avec Fadhila Brahimi, coach d’Entreprises et spécialiste du personal branding.

Nous allons vous montrer comment une mauvaise action peut vite se répandre sur le Net et ainsi entachée votre réputation au point de marquer votre identité numérique sous le sceau de l’arnaque. Votre marque personnelle ou votre Personal Branding, soit vous en êtes acteur soit les autres s’en chargent. Et en matière de réputation: le réseau a une mémoire qui s’appelle Google ! – Constat, rappel des faits, conséquences, enseignements, conseils pour redorer sa marque personnelle et défendre sa réputation, comment éviter les arnaques… autant que possible.

1ère partie.

Constat:

Connaissez-vous le bon coin ?
« Le bon coin », est un site gratuit de petites annonces locales. Il est actuellement le 3ème mot-clé en forte progression en 2008 d’après Google Zeitgeist. Il se place juste après deezer (bravo les gars !) et facebook.

Alors comme des millions de français vous connaissez peut-etre Yoan Demarq. Non ? Alors regardez mieux ce qui sort quand vous tapez leboncoin dans google (comme à chaque fois que vous souhaitez vous rendre sur le site). En plein milieu de la première page, vous trouverez un lien accompagné d’une vignette vous indiquant de faire attention à l’arnaqueur Yoan Demarq.

Arg ! Vu le nombre de requêtes sur leboncoin, cette vignette a de quoi faire l’effet d’une bombe sur la réputation de la personne et du site.

leboncoin

Maintenant, faites une recherche Google sur le nom « Yoan Demarq« . Manifestement Yoan Demarq s’est fait re-marquer comme une Persona non grata avec laquelle toute tentative d’affaires est à proscrire. Excusez nous du jeu de mots facile: « La marque Démark c’est de l’arnaque ». Bien entendu, nous ne connaissons pas la réalité des faits. Mais vous conviendrez que le résultat de la requête est surprenante !

google-yoan-demarq-09-01-09

Les faits (supposés):

Un homme (alias tranquillosse) a eu le courage ou l’insouciance d’avouer sur Dailymotion qu’il s’était fait arnaquer par un certain Yoan Demarq lors d’une transaction de vente entre particuliers sur le site « Leboncoin ».

L’arnaque est simple: Yoan Demarq aurait publié des annonces alléchantes pour vendre des consoles de jeu à des prix séduisants comme une SP3 à 300euros. Le Hic c’est qu’il ne les a pas ou,, dans tous les cas, ne les enverrait pas aux acheteurs. Il vendrait virtuellement à des personnes habitant loin de Lille (son fief); empochant ainsi des sommes qui ne valent pas le coup d’un déplacement pour récupérer ni son bien ni sa bourse.

Rappelons que le site « leboncoin » n’est qu’une plate forme d’annonces et ne se positionne pas en intermédiaire sur la transaction.

Fort heureusement ou malheureusement pour Yoan Demarq, tranquillosse n’ayant pas pu faire valoir ses droits auprès de la justice*, aurait décidé de prendre un billet de train pour frapper à la porte du dit arnaqueur pour obtenir le remboursement de la sommes versée. Il aurait eu gain de cause.

*Un acte de vente entre particuliers sans acte notarial nécessite une plainte et une action en justice en cas d’arnaque constatée. Cependant celle-ci n’a de valeur que si la somme est conséquente sinon cela revient à une perte de temps. Elle est recevable que si la plainte fait référence à de nombreux cas. De ce fait, bien souvent les particuliers ne s’y engagent pas ou ont besoin de se rassembler pour faire valoir leurs droits.

Mais voilà, celui-ci n’a pas voulu en rester là et a souhaité partager le récit de sa mésaventure afin d’alerter les internautes. Dans cette vidéo, il dénonce l’arnaqueur et l’arnaque, fait appel à la solidarité et se propose de recenser toutes les arnaques commises par Yoan Demarq afin d’ester  en justice collectivement.

Vraisemblablement son appel a touché les internautes: la vidéo a été visualisée par 79193 vues au 9 janvier 2009 à 10h00 !!! Probablement à cause de sa présence en belle place sur la première page de google sur la requête « Le Bon Coin ». La suite vous la connaissez: le buzz, le buzz (forums, commentaires, relais, etc.) et une réputation gagnée pour Demarq.

Écoutez vous même ce témoignage touchant et plein de sincérité.
Update : Il semblerait que quelqu’un ai fait le ménage sur cette vidéo suite à cette publication, elle avait été poussé sur plusieurs plateforme, on ne la trouve plus nulle part.

Dans la seconde partie de cette étude/réflexion, nous nous pencherons sur l’analyse des conséquences de cette histoire sur la vie de Yoan. Nous essaierons d’en tirer des enseignements et explorerons les solutions pratiques qui peuvent être mises en place pour redorer sa marque personnelle et défendre sa réputation.

Tags: ,



37 Responses to [Réputation en ligne] – Comment saboter son identité numérique ? Le cas Yoan Demarq ! (1ère partie)

  1. seb says:

    intéressant, et pour toi encore plus intéressant de voir que ton article est deja je crois en 3eme ou 4 eme position sur la 1ere page de google, et que en plus de cela, il se retrouve aussi posté sur d’autres blogs que le lien ou celui de fatima, blogs en question qui sont auissi sur kla 1ere page de google sur la requete yohan demarq…bref..tu peix ainsi trouve quelques pompeurs de contenu

  2. Julien Marie says:

    En même temps, il a un peu cherché à la saboter son « identité en ligne », ce Yoan Demarq 🙂

  3. mush says:

    En même temps ce n’est pas juste une erreur de sa part mais bel et bien une arnaque, il est donc normal que sa réputation après soit entachée etc … je ne vois pas bien l’interet de cette « analyse » qui ne fait que relater les faits.

  4. C’est effectivement que la première partie : le constat. On bosse encore sur l’analyse 😉

  5. Lol says:

    Dans ce cas là, Yoan Demarq est auteur d’arnaque. Il ne récolte que ce qu’il sème.

    D’ailleurs, est-ce bien sa vraie identité ?

  6. Julien says:

    En effet, ce n’est que la première partie, et j’attends de voir « les solutions pratiques qui peuvent être mises en place pour redorer sa marque personnelle et défendre sa réputation », et surtout la justification d’une telle démarche au vu du bonhomme. C’est ça le coaching ? Est-ce qu’on n’est pas dans les mêmes limites qu’un avocat avec un délinquant ? Peut-on défendre ce qui est indéfendable ? Et doit-on redorer ce qui est terni ?
    Le droit à l’oubli est inexistant aujourd’hui, et ne laisse que peu de place à une deuxième chance. Il existe des outils et des services numériques, on est d’accord, et j’imagine que ça fera l’objet de la 2ème partie. Mais en ce qui concerne Yoan Demarq, est-ce que la solution n’est pas de choisir un autre pseudo, ou d’adopter une meilleure éthique ?
    Autrement dit, l’identité numérique permet de se focaliser sur des individus et des comportements, mais la gestion de l’identité numérique permet-elle de corriger des dérives qui n’ont rien de numérique ?

  7. Pingback: bookmark from diigo 01/09/2009 : Relation, transformation, partage

  8. Al-Kanz says:

    en passant : PS3 et non SP3

  9. Al-Kanz says:

    question : est-ce qu’on ne tombe pas sous le coup de la loi en diffusant ce genre de vidéo ?

  10. fbrahimi says:

    @seb mci pr ton commentaire dixit fadhila et non Fatima 😉
    @Julien Marie Penses-tu qu’il s’attendait à ce q son stratagème soit mis à nu?
    @mush ainsi que le précise JFRuiz il s’agit de la première partie (rappel/info des faits) la 2ème partie arrive 😉
    @Lol Bien vu : nous sommes au conditionnel car ne pouvons connaitre la réalité de son identité. En revanche dans la vidéo tu peux constater que l’auteur cite son nom et même son adresse.
    @Julien Non le coaching est un accompagnement qui nécessite une interaction entre un coaché qui en fait la demande et un coach qui accepte de l’accompagner dans l’atteinte d’un objectif sur une période donnée. Le coach ne défend rien ni personne il est au service d’une demande. Dans la mesure où ce billet n’est pas du coaching mais une analyse et des conseils (les coachs peuvent aussi donner des conseils à partir du moment où il spécifie qu’il s’agit bien de conseil les lecteurs sont informés). Il ne s’agit en rien d’autre de défendre mais d’évoquer le pb qui peut nous arriver à tous : d’être visé sur le Web pour un acte ou une action jugée comme étant malfaisante pour un tiers. Penses tu vraiment que rien ne soit réversible? Qu’il n’existe pas de 2ème chance dans la vie? Que penses tu de notre capacité à changer de vie, de mode de pensée, d’état…? Effectivement tes propositions (changer de pseudo) sont à envisager…
    @Al-Kanz Merci pr l’erreur de frappe 🙂
    Tu as raison de poser le pb juridique. A quoi fais tu allusion exactement? Si tu penses au fait de relater des faits non vérifiés. Nous avons délibérément utilisé le conditionnel pour les décrire. Car nous ne pouvons et n’avons pas à vocation de vérifier les propos. Pour info, cette vidéo date d’un an. Autrement dit, Soit Y.D. a un autre nom, soit il n’a pas accès au Web (peut être est-il à l’étranger???) soit il est d’accord avec le « procès d’intention » soit… dans tous les cas il n’a pas fait valoir ses droits au retrait de cette vidéo ni de tous les liens qui apparaissent dans les différents forums….

  11. Julien says:

    @fadhila :
    Vous dites que le coaching s’adresse à des gens qui sont « visé sur le Web pour un acte jugé malfaisant par un tiers ». En l’occurence ici, il n’y a pas eu jugement, parce qu’il n’y a pas eu plainte, YD bénéficierait donc d’une présomption d’innocence qui légitimerait le coaching ? Pour montrer la portée du coaching, est-ce que le cas YD est le plus judicieux ?
    Par ailleurs, je comprends bien la démarche (interaction client-prestataire) du coaching. De même que j’espère bien que la vie puisse nous offrir une 2ème, voire une 3ème chance (et d’ailleurs je n’ai pas dit le contraire en commentaire ; c’est par contre un tout autre débat).
    Mais si on recommence à faire les mêmes conneries (genre arnaquer les gens sur le Web, pour l’exemple qui nous intéresse ici), dans ce cas quelle est l’enjeu du coaching ?
    Quel autre conseil pouvez-vous lui apporter que « Maintenant, tiens-toi à carreau » ! Conseil qui va bien au-delà du Web. Le coaching, c’est faire la morale et rappeler le bon droit ?
    Ainsi, en imaginant que Yoan Demarq vous contacte, quel objectif pourriez-vous fixer ensemble ? Effacer les traces et s’offrir une virginité numérique ? Ou bien créer et gérer une nouvelle identité numérique pour recommencer les mêmes conneries ? Faire amende honorable sur le Web ?

  12. fbrahimi says:

    @Julien. J’ai l’impression que nous ne sommes pas synchro. Vous me rapportez des propos qui ne m’appartiennent pas et que je signe pas. Nota « Vous dites que le coaching s´adresse à des gens qui sont "visé sur le Web pour un acte jugé malfaisant par un tiers". » Où avez vous trouvé ces propos: je veux bien recevoir l’adresse, le contenu de l’endroit .
    Idem ce que vous ajoutez par la suite car nous n’avons pas encore publié la partie conseil donc je ne sais pas où vous avez pu lire ceci (idem prec. je suis preneuse de votre source) « "Maintenant, tiens-toi à carreau" ! Conseil qui va bien au-delà du Web. Le coaching, c´est faire la morale et rappeler le bon droit ? »
    Je ne signe pas toutes les phrases que vous citez.
    Et pour la suite concernant mes attentes: elles sont nulles. Je suis coach et non « effaceur » d’identité numérique. C’est probablement un métier qui devrait apparaître si celui-ci n’existe pas déjà. Mais ce n’est pas le mien. Je suis coach donc je travaille sur les comportements, les relations, les processus, les stratégies…mais pas sur la technique.

  13. fbrahimi says:

    @Julien. Je viens de comprendre qu’en fait vous partager avec nous votre expertise sur l’identité numérique. Pourquoi ne pas partager votre avis d’expert ? Puisque nous parlons pas de coaching mais d’identité numérique, de réputation et de Personal Branding mais que vous semblez avoir de nombreuses questions sur le coaching je vous invite à m’en faire part. Vous trouverez mes contacts sur mon blog. Je serais ravie de pouvoir vous expliquer ce en quoi consiste le coaching (débat qui n’a pas lieu ici). cdt

  14. Julien says:

    @fadhila :
    – pour la 1ère citation, voir votre commentaire (10h57).
    – pour le « Tiens-toi à carreau », il ne s’agit pas d’une citation de votre part ; les guillemets indiquent juste le registre familier/oral du propos 😉
    – pour les attentes, vous annoncez comme objectif de la 2nde partie : « redorer sa marque personnelle et défendre sa réputation » grâce à des « solutions pratiques » [le sa faisant référence à Yoan Demarq]. C’est uniquement ce point qui me chiffonne : je comprends tout à fait la démarche générale du personal branding (et par extension du coaching), et comme vous le signalez, je m’y intéresse énormément par ailleurs -mais de là à parler d’expertise 😕
    Cependant :
    – primo, le cas YD est-il pertinent : s’il est avéré que c’est 1 arnaqueur (et c’est bien là le coeur du problème, à mes yeux en tous cas), faut-il « défendre sa réputation » ? La question ne se pose pas dans le cas contraire (mais à entendre Tranquillosse…)
    – deuxio, comme on est dans le numérique (eCommerce, vidéo, identité numérique), je m’interroge sur ce qu’on peut mettre en oeuvre comme solutions pratiques (ou techniques ?) : en fait c’est juste une grosse impatience vis-à-vis de la suite. Il faudra prendre mes commentaires comme un teasing pour le prochain billet, en espérant qu’ils ne ruinent ma maigre réputation en ligne 😉
    PS : j’ai profité de l’invitation pour vous poser la question sur votre blog 🙂

  15. Julien Marie says:

    Je pense qu’il ne s’attendait pas à ce que son stratagème soit mis à nu de cette manière en tout cas… Il a pris des précautions (sélection d’acheteurs « loin » de Lille, je pense qu’il pensait plus aux problèmes légaux (auxquels il semble échapper au cas pas cas en tout cas), mais Internet jouit d’un double aspect : c’est le règne de l’impunité et de l’anonymat… et en même temps là où laisse des traces indélébiles, où l’information s’échange… En fait, la grande erreur de ce monsieur est d’avoir diffusé son vrai nom (puisqu’il a été physiquement retrouvé) en autorisant l’utilisation de moyens de paiements classiques envoyés par la poste, et non l’utilisation d’un intermédiaire de paiement genre paypal (sauf si je me trompe, un doute me vient, mais on peut rester anonyme via paypal en tant que vendeur…). Donc ses erreurs montrent qu’il ne pensait pas être pris la main dans le sac aussi facilement 🙂

  16. Martin says:

    Outre l’individu responsable de l’affaire, c’est le site de vente entre particuliers qui va subir la mauvaise réputation de ce vendeur. Car cela montre bien que ce type de sites est problématique à plus d’un titre.

  17. fred says:

    Si je comprend bien.. vous faires une analyse d’une vidéo sans meme vérifier les infos dévoilées ? Si c’est le cas, merci de nous expliquer l’intérét de ce genre de choses ?

    Si tout est bidon, vous aurez l’air malin avec votre analyse.

    Personnellement j’habite le secteur et je n’ai trouvé aucun DEMARQ dans les environs.

  18. raph says:

    euh…mais… ce n’est pas une étude du tout ! vous ne faites qu’énoncer des faits dont vous n’êtes pas sùrs

  19. Danone says:

    En gros vous vous faites l’avocat du diable ? A savoir comment donner du crédit à un arnaqueur qui est démasqué publiquement, en vous proposant de rechercher les solutions pour qu’il puisse continuer à arnaquer, mais de manière transparente, qui ne se voit pas ? Afin de pouvoir redorer une vitrine fictive ?

    Je ne comprends pas, elle est où l’éthique ?

  20. Pingback: Les conséquences d’une empreinte numérique sur la marque d’une personne et d’une entreprise

  21. FmR says:

    Ce serait pas un pseudo de Bernard Madoff ?
    Bon désolé, je sors. Meilleurs voeux tout de même.

  22. Pingback: Veille et TIC » Blog Archive » Courtes brèves #1 : Des voeux, des liens

  23. Pingback: (méthodologie)> Yoan D + Marc L = les dangers de l’analyse + les identités numériques

  24. Pingback: Enseignements et Conseils sur la gestion d’une marque personnelle et de sa réputation en ligne

  25. Pingback: (veille)> Liens du 19/01/2009 + les identités numériques

  26. Pingback: Identité numérique, un nouveau combat pour l’éducation ? : Peinture Fraîche

  27. io says:

    Il ne s’appelle certainement pas Demarq.
    Il est de Marq en Bareuil… ou en plus court de Marq, devenu Yoan Demarq.
    A mon avis ce doit être yoandemarq son surnom sur leboncoin.
    ce sont tous les Yoan de Marq en Bareuil qui sont touchés donc.

  28. io says:

    alors en fait, c’est Marcq en Baroeul et son surnom sur leboncoin était « yo ».
    Un pote de Lille lui avait acheté des figurines, mais c’était une remise en main propre, donc il n’a pas eu de problème.

  29. Djcri says:

    Salut j´ai été arnaqué de 400 euros par ce sale porc,une vrai merde. Je suis handicapé et je me suis retrouvé bien dans la merde a cause de lui..
    Faire d´énormes démarches ( pour moi oui) et des crises de nerfs avec la police , tres mauvais pour ma santé.. et j´en ai deja assez.

    J´ai porté plainte et..j´attend depuis presque 1an , le dossier et suivit a la poilice de marc en baroeul et donc le parquet de lille ou seras jugé cette escroc.

    Je vous invite tous a porté une plainte collective pour qu"il goute a la case prison même si je ne dois jamais récuperer mon argent au moins il s´arreteras et paieras ses arnaques honteuses.

    Mon mail et le suivant chris-sunrise@hotmail.com , n´hesitez pas a me contacter je vous donnerez toute la démarche a suivre pour qu´on puisse envoyer cette grosse merde en taule.

    A bientot et courage a tous

  30. Un bel exemple de e-réputation. On retrouve le même principe d’évolution du « personnal branding » pour des cas plus malheureux tel que J.Kerviel, Lefèvre et son web 2.0…
    La durabilité et la diffusion des opinions/images sur internet doivent être maîtrisés par les marques qui se lancent dans du C to C !

  31. Spirit.59 says:

    Bonjour à tous

    j’ai moi meme des souci avec ce gros voleur et je suis handicapé aussi cat 2.

    Attention sur Leboncoin il arnaque sur des cartes yugioh ( change toujour de nom dudu ou en ce moment ses fen) et demande toujour des mandat cash express .

    grace a vos plainte je l’ai piégé sur Loos (59)

    Ce yoan n’a pas voulu me présenté sa carte d’identité la perdu qu’il dit ???
    Il nous doit une commande de 240euros pour des boites yugioh bref trop long à expliquer!!

    Moi et ma femme le rencontre ce soir a La gare de Lille Flandre à 18h30
    si sa intéresse des personnes ?

    sa va bardé ce soir suis dejà en fusion.
    cordialement

    Mon mail et le suivant vincent.s?hotmail.fr n´hesitez pas a me contacter je ses trés bien ou le trouver.

  32. Bonjour JFR, avez-vous pu mettre en ligne la partie étude de cette affaire ? et de savoir quel coaching vous préconisez ? Cordialement

  33. bibouch2 says:

    http://forum.warhammer-forum.com/index.php?showtopic=139936
    http://forum.warhammer-forum.com/index.php?showtopic=88400

    effectivement, ce « pauvre » Yoan est en train de se mettre pas mal de communautés à dos ! Mais il ne récolte que ce qu’il a semé. Vu l’ampleur de l’arnaque, ça devient difficile de le plaindre ou de tenter de l’excuser.

  34. aurelie says:

    Si l’on recherche « demarq » sur google, le premier lien est le suivant : http://www.demarq-online.com/
    Un magasin de vente en ligne de produits électroniques discount…qui à ouvert un magasin à Lille. Drôle de coïncidence En tout cas cette découverte m’a fait sourire et je voulais la partager. A tous les coups, il n’y a aucun rapport entre les deux. Ça à l’air d’une société sérieuse. Mais je ne sais pas s’ils sont au courant de cette histoire.

  35. Reputation en ligne says:

    Bonjour je découvre votre site et par la même cet excellent article qui bien qu’agé de plus d’un an apporte beaucoup à ma réflexion. Mefrci.

  36. dltmb says:

    bonsoir , je suis la nouvelle victime de ce yohan..
    j ai effectué deux transactions avec lui, il a gagné un peu ma confiance( et oui..)
    et depuis deux mois il me doit une somme assez importante( plus ou moins 300 euro)
    sans compter les divers figurines qu ils m a promis (goldo en autres..)
    mais a chaque fois retarde une nouvelle transaction inventant de nouveau prétexte a chaque fois..
    bref le nouveau pigeon c est moi.
    je connais sont adresse a marcq en bareoul, j ai deja ete chez lui plusieurs fois.
    je sais pas trop ce que je dois faire, monter jusqu a chez lui ou allé au commissaire 🙁

  37. Etienne says:

    Tu pourrais m’envoyer son adresse a marcq en bareuil j’ai des petits soucis avec lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑