Pour blogguer plus, blogguez efficace

Publié le 8 mai 2008 | par Jean-François Ruiz

14

Tribune par Christophe Logiste du très bon blog Homo Sapiens Internetus.

Ne vous êtes-vous jamais posé la question « mais comment fait cette personne pour gérer autant de choses en parallèle ?« . Cela doit arriver dans tous les domaines bien sùr mais ici nous allons parler des blogs. Ce qui pourra donc se traduire par « mais comment fait ce bloggueur pour avoir autant d’activités en même temps ? ».

La tendance existe depuis longtemps mais depuis quelques mois il est possible de remarquer qu’une partie des bloggueurs francophones multiplie les sources de productions : en lançant de nouveaux blogs ( voir en créant un vrai réseau ), en proposant des outils, en intégrant des équipes déjà en place, …

Est-ce étonnant ? Pas vraiment. Vivre d’un seul blog est difficile, encore plus lorsqu’il est proposé en langue française, et cela reste encore réservé à une poignée. Pourtant, avec un peu d’application et d’huile de doigts, il est possible de générer un revenu non négligeable avec son espace personnel. Celui dont l’objectif est de vivre de son activité blog pourra voir dans le lancement d’une seconde aventure (ou une 3ème, une 4ème, …) une manière d’arriver à ses fins.

Et c’est là que cela se complique un peu. Autant gérer un seul blog reste « simple », autant en gérer 2 en parallèles (ou plus) devient un peu plus problématique ( mais pas impossible pour autant ). Cela dépendra des thématiques de chacun et de la forme donnée aux blogs (blogs de news, articles de fond, tests de produits, …) mais si vous voulez proposer un minimum de qualité et de contenu il n’y a pas de secret, il vous faudra de l’organisation et du temps. Entre la veille à effectuer, les lectures autour du sujet, la mise en place et la maintenance du nouvel espace, la communauté à créer et la promotion à faire, le partage avec vos lecteurs, … cela va se compter en dizaines d’heures de travail, tout en ayant déjà un stock d’heures à gérer sur votre premier blog. Parce que laisser de côté ce dernier n’est pas une solution sur le long terme : que vont penser vos lecteurs si vous n’apportez plus de contenu pendant un bon bout de temps ?

Chaque personne arrivant à gérer ce surplus de travail aura sùrement ses propre petites astuces mais l’une des clés se situe probablement dans le fait de rester focalisé sur ce que l’ont fait (be focus).

Pour beaucoup, la Toile est très accaparante. Rien de plus facile que de passer de sites en sites, de vidéos en vidéos, d’infos en infos … et de ne pas voir le temps passer. Si vous voulez blogguer plus il faut donc éviter de se disperser trop, emmagasiner des infos (aussi intéressantes soient-elles) ne vous servira pas à grand chose si vous n’avez pas le temps de la commenter, l’analyser et la proposer. Et la manière la plus efficace de ne pas se disperser est encore de ne pas être tenté de le faire 😉

* Lors de votre veille apprenez à repérer les meilleures sources d’intérêts, n’ayez pas peur de supprimer l’un ou l’autre flux moins pertinents de temps à autre (quelques minutes de survol gagnées chaque jour cela représente plusieurs heures par mois). Une démarche intéressante (qui fonctionne en ce qui me concerne) est de s’octroyer un temps limite en terme de veille. Je me suis fixé une limite d’1h30 de veille par jour. En agissant de la sorte il m’est facile de voir si je peux me permettre d’ajouter un flux ou pas et si oui lequel de ceux existant va passer à la trappe. Par la même occasion cela m’évite d’office de me retrouver avec 400 flux à suivre.

* Lorsque vous voulez vous inscrire au réseau social à la mode du moment pensez à sa réelle utilité pour vous, y allez-vous « pour faire comme tout le monde » ou vraiment parce qu’il va vous aider dans votre démarche ? Qui n’a jamais lu ou entendu une personne dire qu’après 6 mois sur Facebook elle n’a toujours pas compris ce que cela lui apportait ? Au final cette dernière n’a que l’impression d’avoir perdu son temps et cela aurait surement pu être évité si elle s’était posé la question.

* Evitez de trop regarder vos statistiques, quelles quelles soient. Combien les visionnent chaque jour, voir plusieurs fois par jour ? C’est tout simplement inutile, rien ne se construit ou ne se calcule sur une seule journée. Vous changez de thème ? Vous ne connaitrez pas les retours sur une journée. Vous lancez un concours ? Vous ne pourrez pas savoir ce qu’il génère sur une seule journée. Vous voulez chercher des annonceurs ? Ils voudront des stats plus large qu’une seule très bonne journée chez vous, etc … La seule chose que vous allez y gagner c’est de vous « stresser » parce que vous avez eu des stats toutes pourries le jour précédent, que votre compteur Feedburner vient de chuter subitement, …

* Lorsque vous écrivez un billet il n’y a rien de pire que d’être interrompu toutes les 2 minutes. Que ce soit par n’importe quel type de sollicitations externe : alertes twitter, arrivée d’un nouveau mail, réseaux sociaux, aggrégateur de flux, messageries instantanée, téléphone, … coupez tout ! Restez focalisé sur l’écriture de votre article. Créez vous une bulle. Sans interruptions vous organiserez mieux vos idées, vous n’en perdrez pas en cours de route parce que machin vous à annoncé sur Msn qu’il venait de trouver 1 euros sous son tapis de souris et que vous avez entamé une grande discussion avec lui.

* Soyez présent pour répondre aux commentaires afin de montrer à la communauté que vous êtes à leur écoute et que vous tenez à partager avec eux, mais ne sautez pas sur chaque intervention pour autant. Non seulement cela vous demandera du temps mais si vous n’apportez rien au débat vous risquez de « casser » la discussion. « Ton article est intéressant » suivit d’un « Merci Bidule » de votre part est très efficace … pour freiner les autres. Or les opinions exprimées dans les commentaires sont régulièrement aussi intéressantes (voir plus) que le billet en lui-même et apportent une plu-value à votre blog qui n’est pas à négliger.

Ce ne sont là que quelques idées sur la question parmi tant d’autres, je suis certain que vous en aurez bien d’autres à proposer dans les commentaires de ce billet (et on en revient à mon point précédent, c’est bien fait hein ? 😉 )

Merci à Jean-François pour cette tribune sur Révolution Web 2.0.

Tags:



14 Responses to Pour blogguer plus, blogguez efficace

  1. Je ne peux m’empêcher de me sentir visé ( comme d’autres évidemment ) 🙂

  2. Emmanuel says:

    Ce principe « d’organisation » est déclinable sur différents points, le principe étant le bon sens devenu rare de nos jours…Moins se disperser tout en ne perdant pas l’objectif de vue permet de garder force et concentration…Cela vise à la fois la pertinence d’un blog d’un site ou de tout autre gestion …Il va de soi qu’en ayant une certaine gymnastique on ne peut être que plus souple, plus en forme et de là mieux séduire et susciter une certaine convoitise…En d’autres termes cet excellent article de Jean François est un principe de vie saine qui est déclinable à l’infini… 😉

  3. pickupjojo says:

    Rien à dire, superbe article Christophe. Je crois qu’il y a un paquet de conseils que je vais devoir suivre. 🙂

  4. Christophe says:

    @Christophe >> je crois que c’est destiné à beaucoup de bloggueurs ayant pleins de projets 😉 Mais je t’avoue que quand je vois le nombre de tes projets tu ne dois pas être si mal organisé que cela 😉

    @Emmanuel >> Merci (oui je sais tu a cité Jeff mais c’est un lapsus pas vrai? :D)

    @pickupjojo >> Merci aussi. Je dois moi aussi régulièrement me rappeler ces règles de bases (mais il y en a bien d’autres). On a toujours tendance à « lacher du mou » à mon avis, d’ou l’intérêt de se rafraichir la mémoire de temps en temps ^^

  5. Stan says:

    « rester focalisé sur ce que l´ont fait (be focus) »… Raaah je crois que c’est le plus difficile, après une journée de boulot même si on veut absolument écrire un article on prend finalement plus le temps de lire les articles de qualité des autres plutôt que d’en écrire un 😛

  6. Christophe says:

    @Stan >> oui c’est difficile, surtout que si on se « force » à ne pas trop lire d’articles ailleurs pour se concentrer sur les siens propres ont à un peu l’impression d’être « déconnecté » si cela se passer trop souvent (sans compter les lectures qui s’accumulent au fil du temps, …).

    L’équilibre à trouver entre lecture nourrissante et production pure n’est pas toujours simple 🙂

  7. Oncle Tom says:

    Entièrement d’accord et j’aurais même tendance à dire que ça s’applique à tout, pas qu’au blogging.

    Un p’tit air de GTD (Getting Things Done) ? 😉

  8. supersmoos says:

    Article très intéressant qui reflète bien la réalité. Il est très difficile de s’organiser pour bloguer, surtout si le blogger a une activité professionnelle à côté.

    Gérer un blog n’est pas facile avec un job à temps plein. En gérer deux c’est encore plus dur. Le web c’est génial mais cela apporte toujours trop d’idées. J’ai appris avec le temps à faire la part des choses et à garder les infos essentielles afin de fournir du contenu à mes deux blogs dont j’assure la gestion.

    Ma solution a été simple pour ne pas baisser de quantité, monter une équipe. Cela marche bien pour mon blog en tout cas et ça me soulage beaucoup.

    Une autre solution pour des personnes ayant une activité professionnelle serait de diminuer le temps de travail à 50 ou 60%. Cela permettrait de, par exemple, bloguer le matin et travailler l’après-midi. Solution que je vais essayer d’explorer l’an prochain. Certes mon salaire sera plus bas qu’un 100% mais les revenus publicitaires de mes blogs devrait me permettre de garder la tête en dehors de l’eau, j’espère… Et qui sait, en bloguant plus, vais-je gagner plus ?

    A voir…

  9. Patrick says:

    Eh oui, c’est fou ce que les rédacteurs du web nous disent qu’on devrait moins perdre du temps à lire sur le web !!

    En tous cas, bravo, l’article est très juste, notamment sur le temps qui passe, le besoin de retour, et les réseaux dits « sociaux ». Ce qui me fait penser aux gadgets ou logiciels dits « intelligents », aux questions d’actualité ou de société qui deviennent des « problématiques », etc.

    Tout ceci pour donner un petit conseil, si je peux me permettre : relire avant de publier, pour corriger les fautes ; et si la plateforme de blog n’a pas de correcteur efficace, copier-coller le texte dans un TdT (le quasi-monopole Word ou son équivalent sur OpenOffice) et repérer les fôtes !!

    qqs-unes :
    – en lançant de nouveaux blogs (voir en créant un vrai réseau ), VOIRE
    – rester focalisé sur ce que l´ont fait (be focus). BE FOCUSED
    – supprimer l´un ou l´autre flux moins pertinents PERTINENT
    – apportent une plu-value PLUS-VALUE

    La forme ne doit pas nuire au fond ; or, justement le fond est utile et intéressant. Juste ce petit temps supplémentaire de concentration, pour relire, et aussi ajouter des virgules, afin que le lecteur respire.

    Et si je dis ça, c’est parce que je suis souvent étonné de reprendre mes brouillons, le lendemain ; et je me dis que j’ai eu chaud de ne pas publier aussi sec !!

  10. Christophe says:

    @Oncle Tom >> oui surement de la GTD là-dedans c’est un sujet que j’aime bien et pour lequel j’ouvrirai p-e un blog un jour 😉

    @supersmoos >> c’est une voie à explorer si tu peux te permettre cette liberté de ramener ton temps de travail à 50-60% (ce n’est pas possible pour tout le monde malheureusement). Ca te permet de voir venir et de faire ton choix après. C’est sur que vivre de ses blogs c’est génial si c’est quelque chose que tu aime 🙂

    @Patrick >> Tu a entièrement raison et je ne le fait pas assez. J’en prends bonne note (même si dans le cas présent j’avais tout de même fait une relecture, je savais que j’aurai du écouter à l’école ^^)

  11. Pingback: Retour sur une campagne de guest-blogging (1/3) | Homo Sapiens Internetus

  12. laurent says:

    Quand je pense que je manque de temps pour commenter ce très bon article… alors pour m’occuper de mes deux blogs, je n’en parle pas :-/
    Cela dit je vais relayer, ça ne prend pas trop de temps !

  13. Pingback: Chroniques du web » Blog Archive » links for 2008-05-17

  14. soso says:

    Effectivement, ayant divers blogs / sites web à mettre à jour, j’ai tendance à les laisser de côté tour à tour.
    Je vais essayer ce que tu préconises…

    La veille de 1h30.
    Et le truc de la bulle quand je rédige.

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑