Monétiser son contenu avec Google Adsense

Publié le 18 septembre 2006 | par Jean-François Ruiz

12

De nombreux blogs et sites web gagnent de l’argent grâçe à Google. Au dela de l’aspect moteur de recherche, Google est aussi la plus grosse régie publicitaire au monde générant plus de 95% de son chiffre d’affaire colossal. Cette régie se nomme Google Adsense et représente un écosystème impressionnant de blogs et de sites où les annonceurs peuvent proposer leurs produits et services.

Comment cela fonctionne-t-il ?
Google vous permet d’insérer des codes javascripts sur vos sites qui afficheront de la pub ciblée. Les pubs que Google distribue sont (normalement) en rapport avec le contenu publié dans l’article. Par un mécanisme de calcul de densité des mots-clés et en fonction du stock d’annonceurs Google vous propose de mettre des annonces en rapport avec votre contenu qui peut intéresser vos lecteurs.

Vous êtes ensuite rémunéré au clic, chaque fois qu’un visiteur cliquera sur vos annonces. Vous pouvez aussi être rémunérés lors de 1000 affichages de pubs sur votre site si vous avez des annonceurs. Attention ne JAMAIS cliquer sur vos propres annonces sous peine de vous faire radier du programme.

Pour commencer à monétiser votre contenu avec Google, il faut que vous vous créez un compte sur la régie publicitaire :

Lors de votre inscription, il faudra soumettre le site que vous voulez monétiser à l’approbation de Google. Google mettra quelques jours pour valider ou rejeter votre inscription. A partir de là, vous pouvez vous connecter sur votre centre de gestion d’annonces. Vous avez une page principale de rapport qui présente vos résultats de transformation et de gains. La page de « configuration adsense » vous permet de créer vos publicités. Il en existe trois types.

Adsense pour les pages de contenus
Google propose différents formats pour des bandeaux publicitaires. Vous pourrez en positionner trois de types « ensemble d’annonce » et un de type « ensemble thématique » par page. Au niveau des « ensembles d’annonces » ce qui marche le mieux pour moi c’est le type d’annonce « carré » avec les différentes tailles de rectangle. Vous pouvez (devez) personnaliser les couleurs de l’annonce. Les conseils qui reviennent le plus souvent sur ce type d’annonce sont de faire correspondre la couleur de l’annonce avec les couleurs de son blog. Il est également conseillé d’opter pour le type d’annonce sans contour afin de les fondre dans le site. Il est possible de définir des critères pour vos annonces qui vous permettront d’identifier les pubs qui fonctionnent de celles qui ne fonctionnent pas.

Lors du placement des annonces sur son blog, il faut prendre en compte les zones chaudes (plus vues et plus cliquées) des zones froides. Le placement de vos annonces peut faire une très grande différence dans les revenus générés. Google donne des conseils pour site web et également des conseils spécifiques pour blog. En regardant cela, on s’apercoit que ce qui fonctionne le mieux est encore de coller ses annonces très proches du contenu. J’ai pu vérifier cela avec mon rectangle adsense mis en annonce escamotable pour ne pas géner en cas de non diffusion de l’annonce.

Il y a également un conseil intéressant pour améliorer la qualité de ciblage des annonces en installant le « ciblage par section« . De cette manière, les personnes disposant de l’accès aux sources complètes (avec solution open source wordpress / dotclear) pourront enlever la prise en compte des menus et des headers pour focaliser le calcul de ciblage sur le contenu de l’article à monétiser.

Moteur de recherche Google
Il est question ici d’insérer un moteur de recherche google qui vous rémunérera si la personne clique sur les liens sponsorisés dans les résultats de sa recherche. Ce type d’annonce ne transforme que très peu et de manière aléatoire car dépendant de ce que l’internaute recherche. Récemment google à introduit la possibilité de personnaliser l’affichage des résultats pour mieux l’intégrer les résultats de la recherche à l’intérieur de son site. Personnellement, je n’utilise pas cette option d’adsense car je dispose déjà du moteur intégré de wordpress qui me semble plus intéressant pour le visiteur.

Parrainages
Cela vous permet de placer des boutons pour parrainer vos visiteurs sur les produits Google et gagner sur chaque conversion. Vous avez le choix entre l’affiliation pour différents produits Google avec différentes modalités de paiements.

Installer un système de tracking
Une fois vos annonces en place, il vous faudra savoir quels sont les contenus qui vous rapportent. Quand on creuse dans ce domaine, on se rend vite compte que la règle des 80/20 s’applique. C’est à dire que 20% de votre contenu génère 80% de vos revenus. Partant de ce constat, il vous faut savoir quels sont les contenus qui fonctionnent bien pour vous dans l’optique de faire croitre ces derniers.

Pour cela je vous conseille de mettre en place ce système de tracking. Une raison de plus pour suivre les conseils de l’étape 7 concernant l’installation du système de statistiques google analytics. Le performancing metrics est également d’une aide précieuse pour identifier les articles les plus cliqués.

Ces quelques conseils sont, à mon avis, la base d’une stratégie de monétisation de contenu avec la régie publicitaire de Google. On pourrait en parler très longuement et même en écrire des livres. Si vous avez des besoins spécifiques dans ce domaine, je peux surement vous aider.

Qui clique sur les pubs ?
J’aurai tendance à dire que la majorité des clics sont ceux qui sont fait par les visiteurs de passage. Ils viennent en général d’un moteur et repartent quasiment immédiatement en cliquant sur une pub. Mais suite à plusieurs commentaires que l’on m’a fait, certains lecteurs réguliers viennent sur le site et cliquent sur une pub en partant pour remercier de la qualité du contenu. Une pratique que l’on pourrait nommer le clic solidaire 😉

Pour terminer voici ce que vous pourrez recevoir d’ici quelques temps (mois de juillet) :
Update : Merci à Eric de m’avoir rappelé cette clause qui dit qu’on a pas le droit de communiquer ces gains. Elle m’était sorti de la tête. J’ai donc retiré l’image.

Articles précédents :
Article d´introduction : 14 étapes pour créer son blog dans les règles de l´art.
Article 1 : Les pré-requis humains à la création d´un blog.
Article 2 : Comment trouver un (bon) nom pour son blog ?
Article 3 : Choisir son hébergement internet pour son blog.
Article 4 : Choisir et installer sa plateforme de blog open source.
Article 5 : Choisir le design de son blog et l´adapter à son message.
Article 6 : Definir les rubriques de son blog : Catégories, Menus, Pages …
Article 7 : Comment générer et visualiser les statistiques de son blog ?
Article 8 : La Veille : l´arme secrète du bloggueur
Article 9 : 8 astuces pour ecrire des articles pour un blog
Article 9 bis : Ecrire un blog pour les « nuls » (conseils par des « pros »)
Article 10 : Garder le contact avec ses lecteurs : offrir le choix de souscription RSS ET Mail



12 Responses to Monétiser son contenu avec Google Adsense

  1. Jims says:

     » Mais suite à plusieurs commentaires que l´on m´a fait, certains lecteurs réguliers viennent sur le site et cliquent sur une pub en partant pour remercier de la qualité du contenu. Une pratique que l´on pourrait nommer le clic solidaire 😉  »

    Serait-ce une façon de nous dire « si ça vous plait, cliquez » ? 😉

  2. Thomas says:

    attention, ces revenus doivent être déclarés ! 😉

  3. Ouch ! Fais attention quand tu parles des clics solidaires. Google a fermé des comptes adsense pour moins que ça… 😉

  4. Je parle d’une pratique qui existe, j’ai été surpris de cela au début mais vu le nombre de bloggueur la pratiquant je pense qu’il est intéressant de la noter et de lui donner un nom.

    Après c’est sur que cela fera réfléchir à deux fois les annonceurs qui auront choisi le réseau de contenu de google.

  5. Eric says:

    Fais gaffe quand même, normalement Google interdit de publier des informations précises sur les revenus Adsense. Le scan de ton chèque Google avec tous les détails n’est pas vraiment recommandé :-/

  6. pascall says:

    salut,
    personnellement ce qui me gêne le plus, c’est le manque d’information précise pour les particuliers qui veulent mettre de la pub sur leurs sites.

    Hormis le fait de déclarer ces revenus pub, ce qui est tout à fait normal, certains disent qu’on est obligé de monté une micro société et donc de payer l’ursaff..etc… ex: http://www.droitdunet.fr/par_profils/lecture.phtml?type=profil_createur&it=7&id=103

    si parmis vous il y a un particulier qui a de la pub sur son site, qu’il vienne témoigner et nous dire comment il opère, avec dans la mesure du possible des liens ou texte permettant d’avoir des preuves de ce qui sera éventuellement avancé.

  7. WOups tu as raison, je l’avais complétement zappé celle la. J’ai mis a jour le billet en conséquence.

  8. seb r says:

    tu peux etre sur qu’avec cet article tu seras bien ranke ds google, tu gagneras plus d’argent (habile placement de ton bouton affilie en milieu de page en indiquant qu’il sert à ouvrir un compte éditeur (bien vu)..), bref j’hesite entre un article ecrit specialement pour ton referencement dans google et un article qui aurait pour but d’ expliquer comment fonctionne google adsense…a l’arrivee, je dois etre un des seuls à me poser la question (deformation professionnelle je pense)..merci qd meme pour les plugins et les liens vers les solutions de tracking..
    ca c’est utile.Merci

  9. Je crois bien que tu peux publier tes revenus mais pas d’autres infos (qui permettraient de calculer ton taux de clics ou tes revenus moyens par clic par exemple).

  10. Pingback: JF Ruiz : Révolution Web 2.0 en Live !

  11. Patrick says:

    Merci pour cette article mais je doute que adsense peut constituer une source stable de revenu

  12. Adam says:

    Salut la foule,

    Je gagne de l’argent avec Google Adsense et je suis ravi que cela fonctionne au delà de mes espérances.
    J’ai longtemps fais fonctionner mon site sans les annonces google et je le regrette vraiment, mais maintenant que j’ai bien compris le fonctionnement je ne ferai plus les mêmes erreurs. Merci pour tous vos précieux conseils.

    Vive Web2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑