Google Latitude ouvre la porte aux services de Géolocalisation dans 27 pays et 42 langues

Publié le 9 mars 2009 | par Jean-François Ruiz

1


Cet article à été écrit en collaboration avec les personnes suivantes :
Benjamin Romei, Sébastien Rousset et Antoine Dupin.

Comme nous l’avions écrit dans le dernier article de 2008 sur ce blog (Google est le maitre du monde), Google aime vos données personnelles pour proposer toujours plus de ciblage à ses annonceurs Adwords. Dans cet article, nous avions mis : "Encore je ne vous parle pas de son infiltration dans le monde du mobile avec Google Android et son Gphone, là il saura vraiment tout (où vous êtes, qui vous appelez et qui vous appelle)… ".

Et bien récemment c’est un pas de plus que fait Google dans ce monde mobile avec le lancement de Google Latitude. On sait que Google s’intéresse de plus en plus au mobile. Il avait en effet racheté DodgeBall en mai 2005 (selon engadget) qui était un service de social network mobile. En effet, nous pouvons parler au passé car Google a décidé de fermer Dodgeball tout récemment d’après ce qu’on peut lire sur le site.

Qu’est ce que Google Latitude ?
Google Latitude est une application à installer sur son téléphone mobile qui permet de bénéficier de google maps avec un surensemble de fonctionnalités de géolocalisation mobile et sociale. Pour mieux comprendre ce dont il est question, vous pouvez tout d’abord commencer par regarder la vidéo suivante : 

Avec Google Latitude, vous pouvez donc savoir en temps réels où sont vos amis/contacts sur une carte google maps. Alors que Dodgeball n’était disponible qu’aux états-unis (en partie), Google Latitude est accessible aujourd’hui dans 27 pays (dont la France) et disponible en 42 langues.

Vous avez la possibilité de gérer votre profil depuis depuis votre compte iGoogle ou sur votre téléphone, vous pourrez ainsi gérer les autorisations de confidentialité avec vos amis.
Au niveau technique, cela fonctionne sur 3 technologies de géolocalisation :
– réseau GPS
– réseau de téléphonie mobile : triangulation
– réseau Wi-Fi (proximité de hot-spot).

Au niveau de la Compatibilité Mobile Google Latitude n’est pas encore disponible sur l’iphone, mais reste disponible pour la plus grosse part de marché sur tous les téléphones JAVA.

Usages actuels intéressants :

1. Rencontrer son réseau IRL de proximité

Imaginez que vous soyez en rendez-vous quelque part et que vous souhaitez rejoindre des amis pour déjeuner ensemble. Google Latitude vous indique alors la localisation de vos amis et vous propose même de calculer l’itinéraire pour les rejoindre. C’est donc très pratique pour retrouver un de vos contacts précisément et facilement. Fini les "tu es où ? Rue du perdu… Euh je sais pas où c’est?.. mais remonte le boulevard sur 300m puis tu prends à droite après le feu, puis après la grille verte, tu continues le chemin jusqu’à la troisième entrée…"

2. Faire des rencontres inattendues

Imaginez que vous soyez en train de prendre un verre un dimanche après midi à la terrasse d’un café parisien et que vous profitez que votre chère et tendre reçoivent un coup de fil d’une amie pour regarder sur Google Latitude. Là vous découvrez qu’un de vos amis passe justement non loin, vous pouvez alors l’appelez et l’inviter à se joindre à vous. J’ai également découvert que j’avais des contacts professionnels qui habitaient juste à côté de chez moi 😉

Usages futurs ? 

1. Accéder à son réseau social étendu

Imaginez maintenant que vous ayez accès à la Google Maps avec un graphe social des amis de vos amis

2. Développer son réseau social de proximité

Imaginez maintenant que vous pouvez faire des requêtes de partage d’information de géolocalisation avec n’importe qui.

3. Publicité Géolocalisée et Socialisée

Google s’intéresse depuis longtemps au marché local. Adwords propose déjà une possibilité de ciblage par ville. Ajoutez à cela une dimension mobile et vous offrez aux annonceurs la possibilité de cibler précisément les personnes entrant dans leurs zones de ventes (très pratique pour les bars, restaurants, hôtels…).

Imaginez que vous puissiez activer un service de messagerie SMS (ou mail) qui vous informe des bons plans restos en fonction de votre localisation.

Google propose aussi des profils sociaux pour ajouter une dimension sociale à son application mobile.

4. Digital Life

Les technologies mobiles sont matures. Le mobile a depuis toujours changé notre manière de communiquer avec nos proches. Imaginez maintenant l’effet que pourrait avoir un "adsl mobile" sur votre manière de communiquer et d’échanger avec votre réseau de connaissances.

Ajoutez à cela une prise de conscience générale de l’importance de savoir gérer sa, ses vies numériques en faisant attention aux empreintes que l’on laisse derrière chaque action de notre vie (réelle et "virtuelles").

En 2027, la génération des "Digital Born" de 2009 auront 18 ans. Comment communiquerons nous en 2027 avec notre environnement local, global, interplanétaire ?

Les problèmes que cela peut soulever :

Imaginons maintenant les conséquences de mauvaises intentions

Sécurité Physique :
Savoir où vous êtes en temps réel vous rend plus sensible à des agressions de toutes sortes, espionnages (personnels et professionnels), cambriolage, enlèvement, viol…
Faites attention à ne partager vos détails qu’avec des gens que vous connaissez bien par ailleurs. N’activez votre géolocalisation que quand vous êtes en mesure de profitez d’usages intéressants.

De nouveaux services de sécurité sont entrain de voir le jour pour aider les personnes à surveiller, protéger leurs proches (enfants, conjoints, famille, employé).

La police utilisera ces technologies pour combattre les dérives, pédophilie, agressions en tout genre.
Pour approfondir en anglais : voici un article intéressant sur la question (en anglais).

Vie Privée :
On vous a déjà dit qu’elle n’existait plus ?
Google saura quasiment tout de vous (via email, recherches, géolocalisation). Facebook est en train de devenir les pages blanches 2.0 pour la génération 1980.

Maturité des utilisateurs :
Les utilisateurs de ces services vont se multiplier et chacun devra bien avoir conscience des enjeux. L’application offre la possibilité de gérer les droits d’accès basé sur une adresse email google. A partir de là l’utilisateur à le choix de partager sa géolocalisation avec son réseau ou peut définir une position fixe.

La concurrence sur le marché mobile local sera féroce :

Yahoo! suit le phénomène mobile depuis longtemps également et dispose de FireEagle, sa plateforme de développement d’applications mobiles.
A noter également des acteurs comme Loopt, Where.com, …

Les opportunités de ces nouveaux marchés :

1 million d’utilisateur en 1 semaine : http://searchengineland.com/google-latitude-attracts-a-million-users-in-a-week-16617
Elles seront largement dépendantes de la capacité à Google à développer une vrai plateforme de services mobiles intégrés. Le jour où Google mettra à disposition une API Latitude ça devrait amorcer une nouvelle vague de mashups comme depuis le lancement de l’API Google Maps.

– Dans la rencontre :
Il y a très probablement une nouvelle offre (voir un nouvel acteur) de la rencontre de proximité qui aura su intégrer la révolution mobile actuelle.

– Dans la recommandation et la publicité locale :
Les annonceurs locaux pourront tirer parti d’un ciblage très précis de localisation pour développer leurs ventes.

– Dans le jeu 😉
Les mobile urban games pourraient fleurir dans ce nouvel environnement. Ex : On pourrait se faire un "catch me if you can" . Installez google latitude et vous disposez de 3 heures pour attraper quelqu´un dans Paris.

Et vous ça vous inspire quoi la sortie de Google Latitude ?

Tags:



One Response to Google Latitude ouvre la porte aux services de Géolocalisation dans 27 pays et 42 langues

  1. Renaud says:

    Bon résumé.
    Un petit article pour compléter, expliquant la méthode pour utiliser le gadget « Google Latitude » sur iGoogle : http://www.geoinweb.com/2009/02/07/comment-installer-le-gadget-google-latitude-sur-igoogle/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑