Enseignements et Conseils sur la gestion d'une marque personnelle et de sa réputation en ligne

Publié le 19 janvier 2009 | par Jean-François Ruiz

12


NB : Cet article a été écrit à 4 mains 😉 Réflexions et rédactions en collaboration
Fadhila Brahimi (coach d’ Entreprises).

Nous avons évoqué dans un article d’introduction (comment saboter son identité numérique) la mésaventure de Yoan Demarq et de Tranquillos. Leur rencontre sur le site leboncoin.fr n’est pas resté sans conséquences sur l’identité numérique malmenée et la réputation numérique des acteurs impliqués. Dans ce nouvel article, nous nous sommes intéressés à tirer les enseignements de cette histoire et nous avons exploré les solutions envisageables pour défendre sa propre réputation et redorer sa marque personnelle. Et si c’était vous ?

Les enseignements:

La vie privée n’existe plus !
 

vie-privée Les réseaux sociaux, les blogs, les plateformes de partage de contenus… permettent aux internautes de s’exprimer librement et de partager tous les éléments de la vie privée (photos, infos, vidéos, documents,etc.). Diffusion éclair à un nombre illimité de personnes sans limite de frontière. Ce que vous faites dans la vie réelle peut se retrouver publié au grand jour. Vous vous souvenez de Laure Manaudou et de ses sex pics ? Aujourd’hui, toute action dans la vie réelle, peut avoir des conséquences sur votre identité en ligne et inversement.

Le particulier prend le pouvoir!

IdentiteNumeriqueCompleteLes réseaux sociaux, les blogs et toutes les plates formes d’information et de communication permettent aux internautes de prendre aisément le pouvoir sur l’information. De plus, les outils multimédia sont des outils facilement accessibles pour diffuser tout ce qui semble bon à partager.

Là où les journalistes prendraient le temps de suggérer, de vérifier l’intérêt, la pertinence d’une information ou d’un fait l’internaute lambda, lui, peut s’exprimer en direct et témoigner à charge ou à décharge, avec mesure ou non en faisant ou nom un travail d’investigation et de vérification de ses sources.

Là où les particuliers avaient besoin de créer en premier lieu une association et de s’appuyer sur les organismes de défense des particuliers (30 millions de consommateurs) ainsi que des médias pour se faire entendre, rassembler des faits, étoffer leur dossier pour ester en justice… le Web permet à moindre frais (argent) de lancer un appel pour se faire entendre et constituer une communauté de plaignants.

Double Impact d’une publication :

Be_Yourself1. la marque Yoan Demarq : traces numériques sur « escroquerie en ligne »

Yoan Demarq porte une étiquette d’arnaqueur, mais le nom demarq aussi, apparemment on aurait même trouvé le cousin de Yoan ;).

2. la réputation de leboncoin : valeur des échanges sur la plateforme

La vidéo relatant cette histoire grimpe dans les résultats sur « leboncoin » au fur et à mesure que le buzz se diffuse. Elle est maintenant 3ème et devrait alerter leboncoin sur les notions de réputation des vendeurs/acheteurs au sein de sa plateforme de mise en relation.

Conseils pour redorer sa marque personnelle et défendre sa réputation :

Alors que peut-on faire quand on est dans le cas de Yoan Demarq ?
Peut-on faire ainsi justice soi même?
– Se pendre ?
– Se cacher / Disparaître ?
– Changer de nom?
– Payer une horde d’avocats ?
Non quand même pas 😉

Malheureusement, nous pouvons tous un jour commettre une erreur ? Ou être victime d’une intox, d’un étalement de sa vie privée comme un certain Olivier M. (affaire dupin) ? Alors comment faire valoir son droit à l’oubli ?

Sans vouloir se positionner en avocat ou en défenseur, ce cas nous donne l’occasion d’explorer quelques conseils qui devraient aider Yoan à régler ce différend et de facto toute personne se retrouvant dans une situation similaire :

1. Arrêter d’escroquer de l’argent à ses concitoyens
Le premier conseil serait sùrement d’essayer de gagner de l’argent en apportant quelque chose à la communauté plutôt qu’en le soutirant aux autres 😉 autrement dit reprendre les valeurs du bon sens, du web communautaire et respecter les règles de la communauté de « leboncoin »: transparence et honnêteté.

2. Avoir conscience de l’impact numérique d’une publication
Le second serait de savoir que tout ce que vous faites par le web peut avoir un impact sur votre vie quotidienne et inversement. Alors avant de penser à des arnaques, réfléchissez aux conséquences que cela peut avoir sur votre vie.

3. S’excuser, Rembourser
Reprendre toutes les personnes qui ont été victimes de ne pas recevoir la console de leurs rêves, leur envoyer une lettre d’excuse accompagnée du chèque de remboursement de l’argent envoyé. Faire un méa culpa en public sur la vidéo d’accusation et éventuellement en faire part aux équipes du site leboncoin.

4. Veiller sur le Buzz
– S’inscrire sur www.twilert.com et configurer une alerte email sur le mot clé « yoan demarq ».
– S’inscrire sur Google Alerts et configurer une alerte email sur le mot clé « yoan demarq » pour surveiller les nouvelles traces numériques

A partir de là, voici 1 plan d’action et 1 stratégie pour redorer sa marque personnelle et réhabiliter sa marque personnelle online.

octopus model

Plan d’action : Tenter de se faire oublier
Il est possible de se faire pardonner des actes peu honorable et d’avoir droit à une seconde chance. Yoan doit surement avoir d’autres qualités. Dans ce cas, voici les 3 étapes pour tenter de redresser le tir sur sa réputation numérique.

1. Stopper la propagation
S’inscrire sur Twitter et expliquer votre repenti à ceux qui s’intéresse à cette histoire.
Publier une interview sur un blog.

2. Taper son nom dans Google
Etablir une liste de tous les sites relatant cette histoire

3. Contacter les Webmasteurs
Contacter Dailymotion pour qu’ils retirent cette vidéo et tous les autres webmasteurs ayant relaté cette histoire.

Stratégie de capitalisation  : Utilisez le buzz à son avantage
Dans le monde des Geeks, il y a ce que l’on appelle les Hackeurs, ces derniers, spécialiste en sécurité informatique, s’amusent à pénétrer les systèmes informatiques et volent parfois de nombreuses données sensibles. Généralement ces hackeurs sont d’un niveau hors du commun en ce qui concerne la connaissance des systèmes informatiques. Les sociétés informatique se les arrachent à prix d’or !

Yoan, avec cette histoire, a acquis une réputation d’arnaqueur ou autrement dit « d’expert en escroquerie ». Pourquoi ne pas s’appuyer sur cette dénomination et se positionner comme un « expert déceleur des anarques du web »? Yoan changerait donc sa réputation d’arnaqueur » (= le méchant du web!) pour celui de « bon samaritain du web » en aidant la communauté à se prémunir de ce type de pratiques. Il mettrait donc son expertise au service de la communauté et se « rachèterait » ainsi une réputation.

Dans ce cas voici la démarche qui pourrait être suivie

1. Ouvrir un blog

Alertes-Arnaques.com ça sonne bien pour un blog qui traiterait des arnaques sur les sites de petites annonces.
Apparemment, il y a une nouvelle arnaque au Bénin sur le bon coin (4ème résultat sur Google).

2. Contribuer à la communauté

Essayer de relater les cas d’arnaques en ligne et aider les utilisateurs comme les fournisseurs de services de détecter ce genre de problème.
Maintenant c’est à vous de commenter. Quels enseignements peut-on tirer de cette expérience ou de celle du Tigre ? Que feriez-vous dans le cas de Yoan Demarq ? Dans le cas de son cousin ? Dans le cas du site leboncoin ?

Tags:



12 Responses to Enseignements et Conseils sur la gestion d'une marque personnelle et de sa réputation en ligne

  1. Romain says:

    J’aime bien la suggestion « tirer profit ».J’imagine bien Yoan Demarq se retrouver comme porte parole des arnaqueurs, alors que d’autres se vantent d’être ceux de la bogossitude ^^

  2. Vanina says:

    Intéressant tout cela. Je me suis fait la même réflexion en pensant à ce pauvre M. Vendetta…à publier demain sur mon blog.

    Internet n’est pas privé et il faut définitivement que les utilisateurs prennent conscience que c’est PUBLIC. Tout ce qu’on fait, dit peut être repris aussi bien quand c’est bien que lorsque c’est mal…mais surtout avant de faire quelque chose encore faudrait-il penser aux conséquences futures de ses actes !

  3. Solgy says:

    et la netetiquette dans tout cela
    Parce que la je trouve que la je trouve cela de plus en plus limite !
    1. la marque Y D: traces numériques sur "escroquerie en ligne"

  4. Al-Kanz says:

    Ces phénomènes nombrilistes sont quand même révélateurs d’une triste réalité. Là où Internet devait ouvrir au monde, il devient le lieu par excellence où l’on se répand sans mesure. Facebook est à cet égard extraordinaire. Nul n’aurait imaginé qu’il pùt un jour exister un aussi egodrome. J’y vois là plus un symptôme qu’une avancée.

  5. @Romain : Moi aussi 😉
    @Vanina : You’re right. Attends ta contribution avec impatience 😉
    @Solgy : Pardon ? J’ai pas saisi le comment
    @Al-Kanz : Et oui ! Encore on a pas parlé des skyblogs qui touche les plus jeunes avec cet excès d’égodrome comme tu l’appelles. Chacun est libre de voir ce qui l’entoure comme un symptôme ou une avancée 😉

  6. Pingback: pligg.com

  7. Joe Le Mort says:

    Excellent article 😉
    Petite remarque, le lien de twilert n’est pas bon, c’est : http://www.twilert.com et non http://www.twilerts.com
    Je suis perplexe sur la longévité du site leboncoin concernant ce genre d’affaires. Il y en a de plus en plus…

  8. Pingback: links for 2009-01-20 — Chroniques du web

  9. Pingback: impulsion 2.0 tweets

  10. Bonjour

    Dans votre Formation
    http://seminaires.ranking-metrics.fr/formation-media-sociaux.php

    vous parlez de  » communiqué de blogs ».
    Que signifie ce terme ?
    Merci
    Christine

  11. Pingback: Le web et moi... le blog d'Arnaud Valliere | Moi, inc

  12. Pingback: Attention à votre identité numérique | Développez votre Economie Numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑