Interviews Elie_Chevignard_-_Mailjet-copie

Publié le 4 mars 2013 | par Nadia Bellifa

0

Elie Chevignard – Mailjet gagnant de W2C Cloud Awards

Lors de Webdeux.Connect 2012, Elie Chevignard, représentant sur l’évènement de la startup Mailjet, a répondu à une interview pour Webdeux.info. Mailjet a remporté le Prix Potentiel d’Accélération du concours W2C Cloud Awards.

Peux-tu te présenter ?
Elie Chevignard, Je suis le responsable marketing et le porte-parole de Mailjet sur les évènements. J’ai rejoint l’équipe un peu après le lancement du service en février 2011.

Mailjet est une solution de Cloud E-Mailing pour router tous les emails transactionnels et marketing. Le serveur SMTP est dans le Cloud, on gère tout ce qui est savoir-faire pour le routage des e-mails afin qu’ils arrivent en boite de réception. On optimise la délivrabilité, on fournit des statistiques sur les ouvertures, les clics, le client e-mail utilisé par le destinataire, etc. Mailjet optimise toute cette intelligence autour de l’envoi des e-mails avec des tarifs très compétitifs grâce une technologie propriétaire pour router.

Vous venez de remporter le Prix Potentiel d’Accélération délivré par Alternativa, qu’est-ce qui va se passer maintenant ?
J’ai accepté ce prix et j’ai remercié Alternativa. Ils ont un produit très intéressant, un marché de cotations pour les PME qui permet de lever des millions sous forme d’actions. Si demain Mailjet prend le prix Alternativa qui offre l’équivalent de 10 000 euros pour faire une IPO sur leur marché cela pourrait nous permettre de lever beaucoup d’argent. Je vais en faire part à mon CFO  qui est très bon en business plan et en financement. On va étudier ça et voir ce qu’on va faire par rapport à ce prix.

La problématique de Mailjet est de gérer sa croissance, je ne peux pas être beaucoup plus précis sur les temps prochains, mais en tout cas il va y avoir beaucoup de choses qui vont se passer et on va continuer à grandir très vite. Le prix d’accélération je crois que ce n’est pas pour rien, on a beaucoup de succès et un produit qui marche très bien.

Le prix n’étant pas attendu et remis par surprise, je ne peux être plus précis sur les questions de fonctionnalités, de financement…

Comment vous est venue cette idée de développer une plateforme d’e-mailling ?
L’idée vient du fondateur Julien Tartarin, accompagné de Wilfried Durand et Thibaud Elzière, le fondateur de Fotolia qui a accepté de financer le projet à ces débuts. L’idée de base était qu’il est très difficile d’avoir un serveur SMTP pour envoyer des emails soi-même. C’est devenu un casse-tête pour les développeurs à cause de tous les systèmes anti-spam, toutes les règles à respecter qu’il faut mettre à jour en permanence, gérer les retours d’erreurs, les bounces, les signalements en tant que spam, etc. A force de coder sur ces problématiques, Julien Tartarin s’est dit qu’il y avait un produit à faire autour de ça afin de mutualiser l’effort, et fournir un SMPT performant dans le Cloud avec un prix correct et sans engagement.

Voilà c’est ça l’histoire, Julien a constitué une équipe d’experts avec Thibaud Elzière, fondateur de Fotolia qui fait 100 millions de dollars de revenus et Quentin Nickmans, notre CFO, l’associé de Thibaud au sein de eFounders, une structure belge qui investit dans différentes startups et qui les accompagne au jour le jour. Le succès de Mailjet est en partie dû à l’assemblage de ces personnes qui ont des idées innovantes et des compétences techniques.

Quels sont vos besoins aujourd’hui ?
Aujourd’hui c’est le recrutement. Sur ces 12 derniers mois on est passé de 5 à 15 personnes. On a besoin de gens autonomes et très compétents dans leur domaine, au niveau marketing et développement. Pour les développeurs on a besoin de compétences techniques mais aussi des évangélistes capables d’expliquer comment Mailjet fonctionne. Ce sont des profils avec un côté marketing et communication très difficiles à trouver. C’est le challenge des six prochains mois.

Quel est le modèle économique de Mailjet ?
C’est un modèle freemium qui évolue à la demande selon le volume envoyé. La solution est dans le  Cloud, sans engagement. Vous vous engagez sur un volume d’e-mails sur un mois. Par la suite vous pouvez repasser sur moins d’e-mails si vous le souhaitez. Concrètement ça commence avec des plans gratuits jusqu’à des dizaines de millions d’e-mails par mois pour des CPM qui vont chuter jusqu’à 0,18 au mois. On est très compétitifs par rapport aux acteurs traditionnels, on est sur un segment, un positionnement du produit très particulier qui fait qu’on a une belle croissance, et qui a d’ailleurs été récompensé aujourd’hui.

Merci Elie et félicitation pour ce prix remporté !

Tags: , , ,



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Why ask?

Retour en Haut ↑