Talks

Publié le 17 juillet 2009 | par Sébastien Rousset

4

Arrêt Sur Image : Je suis un vrai Geek – Suck My Geek

image

Daniel Schneidermann et son équipe d´ArrêtSurImages ont publié une émission pour comprendre la culture Geek.

Extrait du texte de présentation de l´émission :

« Les geeks sont à la mode, parait-il. Binoclards, hagards, caricaturaux, ils s’immiscent dans les spots, dans les clips. Fillon se déclare geek, déclenchant de savantes enquêtes dans vos journaux préférés. Sans oublier Lisbeth Salander, la fascinante geekette de la saga « Millenium ». Mais qu’est-ce qu’un geek, au juste ? Simplement un insomniaque qui jongle avec trois consoles ? Non, pas seulement. Du Seigneur des anneaux à Star Wars, la communauté geek se reconnait d’abord dans quelques films, romans et jeux, sur lesquels les médias « sérieux » ne se penchent que pour tenter d’en percer le succès (forcément mystérieux) et alerter l’opinion sur les dangers (forcément innombrables) qui y guettent la jeunesse. Depuis qu’elle séduit et recrute en France, cette culture passe sous le radar des médias majoritaires. Inconnue à l’appel. Pourquoi ? La faute auxdits médias, rebelles à la science et à la science-fiction, ou bien aux geeks eux-mêmes, qui ne sont pas toujours communicatifs ? Auteur de la fameuse trilogie des fourmis, ancien journaliste au Nouvel Obs, et geek revendiqué, notre invité Bernard Werber raconte de manière savoureuse comment la rédaction de l’hebdomadaire, unanime, lui refusa en 1985 un article sur le Seigneur des anneaux, au motif que l’auteur, Tolkien, était né en Afrique du Sud, et était donc forcément raciste. Mais les temps changent. Le même hebdomadaire consacre cette semaine plusieurs pages à persuader ses lecteurs que « geek, c’est chic ». Après le rock, le rap, et tant d’autres, une culture souterraine est-elle soluble dans le marketing ? »

Pour répondre à ces questions, ils ont reçu Bernard Werber, écrivain, auteur de la trilogie des Fourmis, David Peyron, doctorant qui étudie la construction de l’identité culturelle geek, Alex Pilot, co-fondateur et directeur des programmes de la chaîne Nolife, ainsi que Tristan Schulmann, co-auteur du documentaire Suck my geek (Canal+). Ils sont accompagnés de notre journaliste Sophie Gindensperger . »

Extrait de l´émission :


Pour voir la vidéo complète de l´émission, je vous invite à vous rendre sur le site d´ArrêtSurImages. Comme beaucoup de sites d´infos de qualité, le contenu fournit par l´équipe d´ArretSurImages est payant (3euros par mois). Certains payent pour nourrir leur cerveau, d´autres pour se détruire la santé. Amis fumeur, ce message est pour toi.

Revenons au sujet : Les geeks. J´ai un sabre laser pour découper/toaster le pain au petit déj. Tortue Géniale est mon personnage préféré dans Dragon Ball. Seiya est le plus fort des chevaliers du Zodiac….

Et vous ? Êtes vous un geek ou une geekette ?

Si oui et que vous avez votre blog à promouvoir, inscrivez sur Geekbooster.com (un projet de widgetbooster.com) avec explication du service en BD.

Tags:



4 Responses to Arrêt Sur Image : Je suis un vrai Geek – Suck My Geek

  1. Luc says:

    c’est un vieux reportage (2/3 ans je crois) de canal Suck My Geek.
    il a été diffusé dans le cadre de « la nuit des geeks »

  2. Oui je sais que « suck my geek » est un reportage qui date de quelques années mais ce n’est pas une rediffusion de cette émission. Le réalisateur de « Suck My Geek » Tristan Schulmann ainsi que d’autres personnes ( Bernard Werber, écrivain, auteur de la trilogie des Fourmis, David Peyron, doctorant qui étudie la construction de l´identité culturelle geek, Alex Pilot, co-fondateur et directeur des programmes de la chaîne Nolife…) discutent du mouvement/tendance Geek et donnent chacun leur définition de ce qu’est un Geek. J’avoue que cela m’a fait un bien fou qu’enfin un média traite plus en profondeur le sujet.

  3. Luc says:

    haaa, j’ai mal compris alors, faut que je jette un coup d’oeil plus précis alors 😀

  4. Patrick B. says:

    Un seul juge de paix:

    http://www.innergeek.us/geek-test.html

    En dehors, point de salut. J’aimerais bien connaître le score de F. Fillon…

    I’m a geek god, with 68.56061% of geekness

    ::

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?

Retour en Haut ↑